Le domicile du ministre Serigne Mbaye Thiam attaqué

Six hommes lourdement armés ont débarqué dans la nuit du 25 au 26 décembre 2023 au domicile du ministre de l'Assainissement Serigne Mbaye Thiam sis à Liberté 6 Extension.

Serigne Mbaye Thiam

La Divsion des investigations criminelles vient de mettre hors d'état de nuire la bande d'agresseurs dans les quartiers de Liberté 5 et 6, Dieuppeul, Sacré-Coeur, Grand-Dakar... Ce, suite à une plainte par le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, pour agression et vol commis la nuit, avec usage d’armes blanches et de moyens de transport à son domicile sis à Liberté 6. La Division des investigations criminelles (Dic) a identifié les malfaiteurs après exploitation des images captées par les caméras de surveillance.

L’Observateur qui donne l'information informe que la descente effectuée par les limiers, à Grand-Dakar, fief de la bande, a été fructueuse puisqu’ils ont réussi à mettre la main sur six suspects. Il s’agit, énumère le journal, de B. Thiam, A. Makalou, M. L. Makalou, D. Bayo, G. Gomis, et M. Ndiaye.

Ils détenaient par devers eux 19 cornets de chanvre indien, lors de leur interpellation, poursuit la source. Laquelle rappelle que les faits se sont produits dans la nuit du 25 au 26 décembre 2023 : « Des malfaiteurs, armés d’armes blanches et à bord de trois scooters, ont fait une descente au domicile du ministre Serigne Mbaye Thiam. A l’entrée de la maison, ils attaquent le vigile, le plaquent au sol, et s’emparent de ses deux téléphones portables. »

Face aux enquêteurs, M. Faye, la victime, a déclaré qu’il détenait qu’un gourdin comme arme de défense. « C’est aux environs de 5 heures du matin que six personnes armées de couteaux ont fait irruption devant le domicile du ministre. Quatre se dirigent immédiatement vers moi, deux autres agresseurs m’ont plaqué au sol. Ils m’ont dépouillé de mes téléphones et asséné des coups de poing », détaille-t-il.

Témoin de la scène, le fils du ministre a confirmé les dires du gardien et fait savoir aux policiers que la bande d’agresseurs troublait le sommeil des habitants de Grand Dakar, Liberté 5, Liberté 6, Sacré Cœur et Dieuppeul, souligne L’Obs. Qui confie que les mis en cause sont passés à table et reconnu avoir bradé les téléphones volés au marché noir de Grand-Yoff avant de balancer les autres membres du gang en fuite.

ADVERTISEMENT

Ils ont tous été déférés pour les délits d’association de malfaiteurs, vol commis la nuit en réunion et usage d’armes blanches, de moyen de transport, de détention et trafic de chanvre indien.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

Ziguinchor : une technicienne de surface d'Auchan perd la vie dans un accident !

Ziguinchor : une technicienne de surface d'Auchan perd la vie dans un accident !

Cap Skirring : un couple franco-sénégalais tué

Cap Skirring : un couple franco-sénégalais tué

Viol : Dani Alves lourdement condamné

Viol : Dani Alves lourdement condamné

Equipe nationale : Aliou Cissé reste en poste

Equipe nationale : Aliou Cissé reste en poste

ADVERTISEMENT