L'homme qui avait "grugé" 1XBET de 600 millions FCFA condamné à payer 1/2 milliard

Abdoulaye Loum, Directeur général de la société Creative Agency, jugé pour détournement présumé de 00 millions FCFA destinés à ouvrir 45 points de 1XBet dans la banlieue dakaroise et dans d’autres régions, a été condamné à payer 500 millions FCA

Tribunal de Dakar

L'affaire de 1XBet dans laquelle le patron de l'entreprise Creative Agency, Abdoulaye Loum, est impliqué, a été plaidée hier, mercredi 10 juillet 2024, devant le tribunal correctionnel de Dakar. Il a renvoyé des fins de la poursuite Abdoulaye Loum des faits d'abus de confiance pour lesquels il est poursuivi, après avoir purgé 8 mois de détention préventive.

Le juge dans son délibéré, rapporte Les Echos, n'a retenu que la faute civile contre lui, puisqu'il estime qu'il en a commis dans le cadre de cette collaboration. Du coup, il a écopé d'une condamnation pécuniaire l’obligeant à payer le montant de 500 millions F Cfa à la société Service Online internationale, alors que cette dernière avait réclamé 700 millions F Cfa. Ce prévenu, pour rappel, risquait 1 an de prison ferme à la suite des réquisitions du parquet.

Dans cette affaire, Abdoulaye Loum, Directeur général de la société Creative Agency, est accusé de détournement présumé de la somme de 600 millions au préjudice de la société Online internationale, dont Mouhamed Dieng est le directeur. Dans le cadre de l'extension de ses agences au niveau des régions, la société Online internationale avait demandé à la Lonase l'autorisation d'installer des points 1XBet dans la banlieue dakaroise et dans d'autres régions.

C'est ainsi que la Lonase l'a autorisé à mettre en place 50 points 1XBet. Là, le sieur Loum s'est proposé pour la réalisation de ces points. Pour le premier contrat noué avec Online, il effectue sans problème la mise en place de 5 points 1XBet pour un montant de 70 millions. C'est lors de l'exécution du second contrat qu'il a eu des problèmes avec la société Online puisque celle-ci lui avait demandé d'installer 45 points 1XBet dans la banlieue et dans certaines régions.

Dans ledit protocole, il était convenu que Loum avait mandat d'acheter tout le matériel nécessaire pour le bon fonctionnement. Mais, il revenait à la société Online internationale de chercher les locaux et de lui payer les prix. Dans le cadre de l'exécution de son travail, la somme de 600 millions F Cfa a été décaissée pour cette seconde opération de 45 points 1XBet. Au final, sur les 45, seuls 15 points ont été installés par le prévenu.

Et visite de terrain a été effectuée par ses partenaires, ils ont noté certains manquements parce que la totalité des points 1Xbet n'a pas été réalisée. Abdoulaye Loum, saisi pour livraison du travail, n'a pas exécuté son mandat. Pis, selon la partie civile, il est resté injoignable. C'est de là que la société Online a initié des une plainte contre lui.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Marième Faye Sall débarque à Dakar pour le mariage...

Marième Faye Sall débarque à Dakar pour le mariage...

Sexualité : après le point G, le point A…

Sexualité : après le point G, le point A…

Ouest Foire : une étudiante tchadienne, enceinte de 5 mois, chute mortellement du 2e étage

Ouest Foire : une étudiante tchadienne, enceinte de 5 mois, chute mortellement du 2e étage

Angleterre : Gareth Southgate quitte son poste de sélectionneur

Angleterre : Gareth Southgate quitte son poste de sélectionneur

Real Madrid : la présentation incroyable de Kylian Mbappé

Real Madrid : la présentation incroyable de Kylian Mbappé

Brioche Dorée : une dame commande un demi poulet et subit une intoxication

Brioche Dorée : une dame commande un demi poulet et subit une intoxication

Les chiffres des résultats du BAC 2024

Les chiffres des résultats du BAC 2024

Il tue 42 femmes et dépose les corps sur un site d'enfouissement

Il tue 42 femmes et dépose les corps sur un site d'enfouissement

Un fumeur de yamba bastonne sa mère qui lui a réclamé son téléviseur

Un fumeur de "yamba" bastonne sa mère qui lui a réclamé son téléviseur