Pape Mamadou Seck n'a pas orchestré son évasion

L'enquête confié à la Sûreté urbaine sur l'évasion de Pape Mamadou Seck a été bouclée et le dossier qui devrait être transmis au procureur accable les matons.

Pape Mamadou Seck arrêté

Les éléments de la Sûreté urbaine de Dakar ont jeté un froid sur l'évasion de Pape Mamadou Seck qui a pu s’échapper du Pavillon spécial de l’hôpital Aristide Le Dantec dans la nuit du 9 au 10 juillet 2022.

Son ’évasion n’a rien de spectaculaire comme l’a voulu faire croire les agents pénitenciers. Selon les enquêteurs, la thèse selon laquelle Pape Mamadou Seck a usé d'un plan savamment orchestré pour se fondre dans la nature an nez et à la barbe des gardes pénitentiaires est totalement fausse.

Le détenu malade, ne pouvait scier les barreaux de sa chambre détention et s'enfuir. Son évasion est due à la négligence des matons. Ces derniers ont scié les barreaux pour masquer leurs erreurs, afin de faire croire que le détenu s'est évadé de façon spectaculaire.

En effet, Pape Mamadou Seck a profité d’un moment d’inattention d’un de surveillants pour ouvrir la porte et s’évader, rapporte l’enquête de la police laquelle indexe la négligence des matons. Leur sort est entre les mains du procureur.

Pape Mamadou Seck a confié avoir emprunté ce trajet, dans la nuit du 9 au 10 juillet dernier, après qu’il a faussé compagnie aux gardes qui le surveillaient au Pavillon spécial de l’hôpital Aristide Le Dantec.

ADVERTISEMENT

Ce jour-là, relate-t-il, il a marché jusqu’au marché Sandaga d’où il a pris un taxi pour effectuer une escale chez lui à Guédiawaye avant de se rendre dans sa cachette à Darou Karim. A signaler que la cavale de Seck aura duré une quinzaine de jour. Il a été interpellé dimanche 24 juillet 2022, vers les coups de 9 heures du matin à Darou Karim (un village situé dans le département de Mbacké) dans la chambre qu'il partageait avec sa présumée petite amie.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

ADVERTISEMENT