Sicap : 4,2 milliards FCFA disparaissent impunément

Nouveaux développements dans le scandale financier aux relents d’escroquerie sur deniers publics qui secoue la Société immobilière du Cap-Vert (Sicap).

sicap

Mis en cause dans l’affaire d’escroquerie (foncière) aux deniers publics portant sur 4,2 milliards Fcfa à la Sicap, Fara Ndiaye Tall directeur général de Mina Hôtel et Cheikh Mbacké Thiam ont fait face hier au juge du premier cabinet en charge du dossier.

Contre toute attente, ces derniers ont été tout simplement inculpés puis libérés. Ils n’ont même pas été placés sous contrôle judiciaire malgré les lourdes charges qui pèsent sur eux. Pendant ce temps, et en attendant d’autres convocations, la Sicap continue de payer les errements de son ancienne direction général qui aura agi avec une facilité déconcertante laissant penser à une complicité interne dans cette prédation financière présumée.

En effet, le parquet avait ouvert une information judiciaire, depuis septembre 2021, après une plainte avec constitution de partie civile déposée par la Sicap.

Celle-ci avait conclu, avec Mina Hôtel, une convention en date du 17 mars 2015 par laquelle il lui a cédé le terrain objet du droit de bail consenti par l’Etat du Sénégal.

Les 4,2 milliards FCFA, décaissés dans le cadre d'une opération foncière portant sur 70 hectares, ont été sortis des caisses de la Sicap, sous forme d'avances avant la signature de l’acte de vente.

ADVERTISEMENT

D'après Libération, la SICAP a payé 270,4 millions Fcfa pour les impenses sur un terrain qui ne lui appartient PAS, 293,7 millions Fcfa pour les «frais notariaux» alors que l’acte de vente n'existe même pas.

Bref, la SICAP a fait jeu trouble. À deux reprises, la société immobilière a assigné Fara Ndiaye Tall, le vendeur présumé, devant le tribunal avant de … retirer purement et simplement ses plaintes.

Sommée par huissier de sortir la preuve que les 4,2 milliards F CFA ont été bien versés à Fara Ndiaye Tall, la Sicap garde toujours, curieusement, un silence assourdissant.

Un dernier décaissement de 500 millions F CFA a été fait, malgré la révocation des “mandataires” Mafal Fall et Mouhamadou Touré.

Le DG de Mina Hôtel avait bénéficié de complices internes à la Sicap.

Le vendeur qui a empoché l'argent a disparu au moment de signer l'acte de vente devant le notaire parce que le site faisait l'objet d'une dation en paiement au profit de la Banque régionale des marchés (BRM).

En effet, dix (10) ha du terrain muté au nom de la BRM devaient être affectés au programme 100 000 logements.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

ADVERTISEMENT