Trafic de passeports: l'une des "épouses" de Mamadou Sall est un homme

Dernières révélations explosives de l’affaire du trafic présumé de passeports diplomatiques dans laquelle deux députés de la majorité présidentielle sont impliqués.

passports

31 faux mariages ont été célébrés par les parlementaires mis en cause. Au début, les enquêteurs n’en avaient débusqué que neuf. Ils étaient encore loin du compte.

34 copies des passeports diplomatiques des députés Mamadou Sall, Boubacar Biaye et de Sadio Dansokho, ont été saisies par la Dic. 8 copies de passeports ordinaires.

Pis, S. Wagué, titulaire du passeport diplo’ numéro 17DD5595 du 22/11/2018, présentait comme l'une des "épouses" de Mamadou Sall, est un homme, selon une enquête menée par la Daf. S. Wagué, a le même âge qu’Oumar Sall présenté comme son « fils ». Elle a aussi 2 ans de plus que sa « fille » Aïssatou Sall.

Auditionné à nouveau par la Dic, El Hadji Condé qui croupit en prison enfonce les députés.

"Mamadou Sall et Boubacar Biaye me sollicitaient pour aller aux Affaires Etrangères avec leurs "femmes" et leurs "enfants"; Sadio Dansokho, que je connais depuis plusieurs années, m'a souvent sollicité pour le dépôt de passeports pour des visas Schengen", dit-il.

ADVERTISEMENT

On va vers un déclenchement imminent de la procédure pour lever l'immunité des deux députés. Cette affaire des faux passeports diplomatiques est partie pour causer des dégâts d'ampleur.

Une célèbre journaliste – dont le nom n’a pas été dévoilé -, est dans le collimateur de la Dic.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT