Tunisie : au moins 29 migrants morts noyés dans trois naufrages

Ce dimanche 26 mars 2023, au moins 29 migrants de pays d'Afrique subsaharienne sont morts noyés dans le naufrage de trois embarcations au large de la Tunisie.

Bateau chavirement migrants naufrage

Au moins 29 migrants de pays d'Afrique subsaharienne sont morts noyés dans le naufrage de trois embarcations au large de la Tunisie, les derniers d'une série de tragédies en Méditerranée. Vingt-neuf corps ont été repêchés, ont indiqué les garde-côtes tunisiens dans un communiqué dimanche, ajoutant avoir "secouru onze migrants illégaux de plusieurs nationalités africaines après le naufrage de leurs embarcations" au large de la côte du centre-est de la Tunisie. Le communiqué fait état de trois naufrages distincts.

Un chalutier tunisien a récupéré 19 corps après le naufrage d'une embarcation à 58 kilomètres au large. Une patrouille des garde-côtes a retrouvé huit corps au large de la ville côtière de Mahdia et secouru 11 migrants dont l'embarcation qui se dirigeait vers l'Italie a chaviré, tandis que des chalutiers ont récupéré deux autres corps.

Une campagne contre les clandestins

Plusieurs dizaines de migrants sont morts dans une série de naufrages et d'autres sont portés disparus depuis le violent discours, le 21 février, du président Kais Saied sur l'immigration clandestine. Il avait affirmé que la présence en Tunisie de "hordes" d'immigrés clandestins provenant d'Afrique subsaharienne était source de "violence et de crimes" et relevait d'une "entreprise criminelle" visant à "changer la composition démographique" du pays.

Après ce discours, un bon nombre des 21.000 ressortissants d'Afrique subsaharienne recensés officiellement en Tunisie, pour la plupart en situation irrégulière, avaient perdu du jour au lendemain leur travail, généralement informel, et leur logement, du fait de la campagne contre les clandestins.

ADVERTISEMENT

Une situation "très dangereuse"

La plupart des migrants africains arrivent en Tunisie pour tenter ensuite d'immigrer clandestinement par la mer vers l'Europe, certaines portions du littoral tunisien se trouvant à moins de 150 kilomètres de l'île italienne de Lampedusa. La Garde nationale tunisienne fait état régulièrement de l'interception de centaines de migrants au large de la Tunisie à bord de bateaux en route clandestinement vers les côtes italiennes. Le président Emmanuel Macron et la Première ministre italienne Giorgia Meloni ont appelé vendredi à soutenir la Tunisie, confrontée à une grave crise financière, afin de contenir la "pression migratoire" que ce pays représente pour l'Europe.

Rome craint une explosion des flux de migrants vers ses côtes, favorisée par les difficultés économiques et politiques en Tunisie, mais aussi par un temps clément à l'approche de l'été, facilitant les traversées. La Tunisie négocie depuis plusieurs mois avec le Fonds monétaire international (FMI) un prêt de près de deux milliards de dollars, mais les discussions entre les deux parties semblent faire du surplace depuis un accord de principe annoncé mi-octobre.

Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a quant à lui averti lundi que la situation en Tunisie était "très dangereuse", évoquant même un risque d'"effondrement" de l'Etat susceptible de "provoquer des flux migratoires vers l'UE et d'entraîner une instabilité dans la région MENA" (Moyen-Orient et Afrique du Nord). Une analyse qualifiée de "disproportionnée" et rejetée par Tunis.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Décès de Alla Dieng, SG de l’Unacois Yessal

Décès de Alla Dieng, SG de l’Unacois Yessal

Le fils de Pape Samba Mboup tué dans un accident...

Le fils de Pape Samba Mboup tué dans un accident...

Conflits communautaires à Médina Gounass : chaque camp livre sa version

Conflits communautaires à Médina Gounass : chaque camp livre sa version

Albinisme, abus sexuels, mariage... : les confidences de Mah Khoudia Keita

Albinisme, abus sexuels, mariage... : les confidences de Mah Khoudia Keita

Pourquoi la France réduit ses effectifs militaires au Sénégal ?

Pourquoi la France réduit ses effectifs militaires au Sénégal ?

Euro 2024 : la France s’impose dans la douleur contre l’Autriche

Euro 2024 : la France s’impose dans la douleur contre l’Autriche

Euro 2024 : la Slovaquie surprend la Belgique

Euro 2024 : la Slovaquie surprend la Belgique

Football : FC Porto s'intéresse à  Mikayil Faye !

Football : FC Porto s'intéresse à Mikayil Faye !

Drame à Yeumbeul : un tailleur tué par un bénéficiaire de la grâce présidentielle

Drame à Yeumbeul : un tailleur tué par un bénéficiaire de la grâce présidentielle

ADVERTISEMENT