Surveillance maritime : Le Sénégal se dote d’un nouveau patrouilleur

Le Sénégal vient d’acquérir de la France un nouveau patrouilleur baptisé « Taouay »

patrouilleur

Cela faisait cinq ans que le chantier Ufast de Quimper n’avait pas sorti un bateau de cette taille. Le 12 février, le constructeur breton a mis à l’eau un patrouilleur de 33 mètres destiné au Sénégal. Il est désormais en achèvement à flot en vue de débuter prochainement ses essais en mer. Ufast assurera également la formation de l’équipage. La livraison du Taouay, c’est son nom, est prévue fin mars à l’Hassmar (Haute autorité sénégalaise chargée de la coordination de la sécurité maritime, de la sûreté maritime et de la protection de l’environnement marin). Le chantier quimpérois Ufast avait livré au Sénégal en avril 2013 un patrouilleur de type RPB 33, lequel est une tête de série. Son équipage avait suivi en Bretagne une formation opérationnelle complète.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn