Dans un article publié tard samedi soir, El Mundo a dévoilé les contours du dernier contrat signé par Lionel Messi avec le FC Barcelone, en 2017. Un bail à plus de 555 millions d’euros qui "ruine" le club catalan.

" Le contrat pharaonique de Leo Messi qui ruine le FC Barcelone" : El Mundo lâche une petite bombe ce dimanche matin. Et pour cause, le quotidien espagnol s’est procuré le dernier bail signé par Lionel Messi avec le FC Barcelone, en novembre 2017, et en dévoile les contours de manière détaillée.

115 millions d'euros… de prime de renouvellement

À commencer par la somme globale à verser au génie argentin sur quatre ans, jusqu’en juin prochain : 555 237 619 euros bruts. La somme de son salaire, de ses droits à l’image, de primes inédites, d’indemnités et de variables. La Pulga aurait par exemple touché plus de 115 millions d’euros de prime de renouvellement ou encore… 78 millions d’euros de prime de "fidélité", en plus des 138 millions d’euros de salaire par saison, entre fixe et bonus. Tout simplement le plus gros contrat de l’histoire du sport, selon El Mundo.

Si le gaucher devra s'asseoir sur quelques variables en raison des éliminations précoces en Ligue des champions ces dernières saisons, il se serait déjà assuré 92% de ce total. De quoi faire jaser autour d’un club en proie à de grosses difficultés financières (sa dette est estimée à 900 millions d'euros par La Vanguardia)… et alors que la prolongation – ou non – de Messi sera l’un des enjeux majeurs des prochains mois au Barça.