Can 2025 : écartée, la Guinée soutient la candidature du Maroc

Retirée de l’organisation de la Can 2025 pour retard dans la construction d’infrastructures devant abriter le tournoi, la Guinée a apporté son soutien au Maroc, potentiel candidat à l’organisation du tournoi.

Motsepe

Le ministre guinéen des Sports a soutenu le Maroc en vue de l’organisation de la Can 2025, retirée au pays du Syli National pour, selon la Caf, le retard enregistré dans la livraison des infrastructures devant abriter la compétition.

Dans une interview accordée samedi à Fim Fm, Lansana Bea Diallo a déclaré que le Royaume chérifien est le seul pays actuellement à même de répondre aux exigences de la Caf pour accueillir la Coupe d’Afrique des nations. «Dans la majorité des pays africains aujourd’hui, seul le Maroc est peut-être capable d’organiser la Can dans les conditions des cahiers de charges de la Caf», a-t-il déclaré au média local.

Le Maroc, avec ses infrastructures ultra-modernes et plusieurs fois candidat à l’organisation d’une Coupe du monde, avait annoncé qu’il compte accueillir la compétition africaine pour la deuxième fois de son histoire. La première était lors de la Can 1988. Remportée par le Cameroun au détriment du Nigeria, elle s’était alors jouée à 8 équipes au Complexe Mohammed V de Casablanca et au Complexe Moulay Abdellah de Rabat.

Une co-organisation avec l’Algérie

Le Maroc devra batailler avec l’Algérie qui a exprimé le vœu d’accueillir cette rencontre sportive, rapporte middleeasteye.net. Pour l’ancien international marocain, Abdeslam Ouaddou, au lieu de se battre, le Maroc et l’Algérie peuvent organiser conjointement cette Can 2025. Un tel rêve est-il possible quand on connaît la portée du conflit politique entre les deux pays depuis des décennies ? Ce qui est sûr, la bataille s’annonce rude pour les deux pays qui ne manquent pas d’arguments solides. Le Maroc peut compter sur ses infrastructures, l’organisation récente de la Can féminine de football et le fait d’avoir été à de nombreuses reprises sollicité par la Caf pour accueillir les matchs des éliminatoires de la Can. L’Algérie, qui a accueilli sa dernière Can en 1990, a également les infrastructures adaptées aux normes internationales.

La Caf devra annoncer dans les prochaines semaines, le nom du pays qui remplacera la Guinée pour l’organisation de cette Can 2025.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

La tiktokeuse Faynara nominée à la Nuit des Stars Awards

La tiktokeuse Faynara nominée à la Nuit des Stars Awards

Qualification des lions en 1/8 de finale : Vague d'émotion sur la toile

Qualification des lions en 1/8 de finale : Vague d'émotion sur la toile

'Nous n'avons pas reçu de Rolls Royce', affirme Hervé Renard

'Nous n'avons pas reçu de Rolls Royce', affirme Hervé Renard

Pape Bouba si fier…

Pape Bouba si fier…

L'ancien président chinois Jiang Zemin est décédé à 96 ans

L'ancien président chinois Jiang Zemin est décédé à 96 ans

Elon Musk a réactivé le compte Twitter de Donald Trump

Elon Musk a réactivé le compte Twitter de Donald Trump

Retour sur les matchs de l’Angleterre contre les équipes africaines en Coupe du monde

Retour sur les matchs de l’Angleterre contre les équipes africaines en Coupe du monde

Coup de tonnerre dans l'affaire Al-Khelaïfi

Coup de tonnerre dans l'affaire Al-Khelaïfi

Le Sénégal capte 25,9 milliards FCFA sur le marché de l'UMOA

Le Sénégal capte 25,9 milliards FCFA sur le marché de l'UMOA