Coupe du monde tous les deux ans : La Fifa tranche le 20 décembre

La question de la tenue d’une Coupe du monde de football tous les deux ans sera tranchée au cours d’un sommet prévu le 20 décembre et qui réunira les 211 fédérations membres de la Fifa, a décidé le Conseil de l’instance dirigeante du football mondial, réuni mercredi.

Gianni infantino pr FIFA

Cette rencontre, qui aura lieu par visio-conférence, va ’’discuter de l’avenir du football", informe la Fifa dans le communiqué publié sur son site officiel, à l’issue de la rencontre. Le conseil a été "informé du processus de consultation en cours sur le sujet", rappelle la même source.

Mardi, le président de la Fifa, Gianni Infantino a pris part à une rencontre avec l’UEFA (Confédération européenne) et ses fédérations membres.

L’establishment de l’Uefa est la plus opposée à l’idée de la tenue d’un Mondial tous les deux ans, une perspective qui pourrait engendrer "une perte de 2,5 à 3 milliards d’euros sur quatre ans aux fédérations européennes", selon une étude publiée par la Confédération européenne.

En plus de l’UEFA, la Conmebol, Confédération des pays de l’Amérique du Sud, se dit opposée au projet. Des pays de l’Europe du Nord auraient même menacé de se retirer de la Fifa si le changement de périodicité de la Coupe du monde venait à être entérinée.

En revanche, dans un entretien avec des médias français, le président de la Fédération française de football, Noel Le Graet, déclare ne pas être contre le projet.

Dans un communiqué, le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, estime qu’à "ce stade, le plus important est que les discussions et les délibérations continuent d’avoir lieu d’une manière ouverte et avec l’objectif de faire ce qui est dans le meilleur intérêt de toutes les Fédérations, les confédérations, joueurs de football et autres parties prenantes du monde entier".

Cité dans le communiqué, le président de la FIFA estime que l’instance dirigeante "se doit d’encourager le dialogue" sur ce sujet. "Toutes les voix doivent être entendues et j’ai justement découvert grâce à ce processus de consultation que de nombreuses parties prenantes n’avaient jamais eu l’occasion d’aborder convenablement ce sujet", a-t-il dit.

"Les discussions en cours permettent d’y remédier, et nous entendons bien les poursuivre afin d’aboutir à un consensus basé sur des solutions qui bénéficient à toutes et tous", a-t-il poursuivi.

Il affirme que ce sommet mondial programmé en fin d’année "offrira l’opportunité de présenter un plan et de fournir un retour" aux associations membres.

En mai dernier, la Fifa avait lancé un processus de discussion

autour des possibles répercussions de l’organisation de la Coupe du monde masculine et féminine tous les deux ans, au lieu de quatre actuellement.

Avec APS

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Burkina : Damiba renonce à ses fonctions de Président

Burkina : Damiba renonce à ses fonctions de Président

Clash Akhlou Brick vs Ngaaka Blindé : Ara sort le gros calibre !

Clash Akhlou Brick vs Ngaaka Blindé : Ara sort le gros calibre !

Bamba Dieng sort du silence après son grand retour

Bamba Dieng sort du silence après son grand retour

Un derby du Championnat indonésien vire au drame : 127 morts dénombrés !

Un derby du Championnat indonésien vire au drame : 127 morts dénombrés !

Burkina : l’ambassade de France brûlé par les manifestants

Burkina : l’ambassade de France brûlé par les manifestants

Ministres virés du gouvernement : le jour d'après

Ministres virés du gouvernement : le jour d'après

Le fils de ce ministre percute un scootériste, il conduisait un véhicule du Palais

Le fils de ce ministre percute un scootériste, il conduisait un véhicule du Palais

Afrique de l'Ouest et du Centre : plus de 80% des citoyens veulent une monnaie unique

Afrique de l'Ouest et du Centre : plus de 80% des citoyens veulent une monnaie unique

Pape Diouf immortalisé en Côte d’Ivoire

Pape Diouf immortalisé en Côte d’Ivoire