FFF : Le Graët démissionne

Comme attendu, Noël Le Graët (81 ans) a présenté, ce mardi 28 février 2023, sa démission de la présidence de la FFF, lors du comex de l'instance.

French Football Federation president Noel Le Graet has commissioned an external audit of 'dysfunctions' among his leadership team

Fin de mission pour Le Graët. Une page de la FFF s'est tournée ce mardi matin, actant la fin d'un règne de 11 ans de Noël Le Graët. En retrait depuis le 11 janvier, le président a présenté sa démission au comité exécutif.

ADVERTISEMENT

Une issue inéluctable pour le dirigeant de 81 ans, au coeur d'une tempête depuis plusieurs mois qui l'aura emporté : accusations de harcèlement, mission d'audit accablante diligentée par le ministère des Sports, dérapages verbaux...

En poste depuis 2011, Noël Le Graët n'ira pas au bout de son quatrième mandat qui devait s'achever en 2024. Très émus, Jean-Michel Aulas et Marc Keller avaient les larmes aux yeux, au moment du départ du Breton, qui dira au revoir au personnel de la FFF la semaine prochaine.

Hélène Schrub et Laura George ont aussi eu des mots très touchants, Laura George soulignant l'importance de sa nomination en tant que femme de couleur notamment.

Sa démission actée, Le Graët, ne devrait pas disparaître du paysage. Comme l'un de ses avocats Thierry Marembert, l'a confié à L'Équipe le 17 février, l'ancien maire de Guingamp « veut laver son honneur ».

ADVERTISEMENT

Délié de ses fonctions, il devrait se retrouver plus libre pour le faire. Il pourrait, dans un premier temps, intenter une procédure pour faire annuler le rapport d'inspection diligenté par le ministère des Sports.

Les arguments qui devraient être avancés sont ceux que son conseil avait évoqués dans l'entretien : « Cela se conteste (l'audit). On peut tout à fait saisir les tribunaux administratifs. Il y a déjà eu des cas. On peut avoir une indemnisation mais le mal est fait. Avoir 5 000 euros dans cinq ans, ça n'intéresse pas M. Le Graët. [...] Il souhaite que la vérité soit reconnue au terme d'un processus contradictoire (par rapport à l'audit) parce que là aussi, il faut dire qu'il n'y en a pas eu », avait-il expliqué.

En attendant ces possibles recours, un volet pénal existe déjà depuis l'ouverture, le 16 janvier, d'une enquête pour harcèlement moral et sexuel par le Parquet de Paris contre Le Graët, après le signalement des enquêteurs du ministère des Sports.

À l'issue de cette enquête, le dirigeant breton devrait être entendu.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Conseil des ministres : Macky a menacé de dissoudre le Conseil constitutionnel si...

Conseil des ministres : Macky a menacé de dissoudre le Conseil constitutionnel si...

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Les nominations du conseil des ministres

Les nominations du conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Ziguinchor : des operateurs réclament 2 milliards de francs CFA à la Sonacos

Ziguinchor : des operateurs réclament 2 milliards de francs CFA à la Sonacos

Nouvelle vague de libérations de détenus : Bentaleb Sow et Cie libres

Nouvelle vague de libérations de détenus : Bentaleb Sow et Cie libres

L'influenceuse Awa Baldé, victime de cambriolage

L'influenceuse Awa Baldé, victime de cambriolage

Décès par overdose de Baidy Amar : ses amis déférés

Décès par overdose de Baidy Amar : ses amis déférés

ADVERTISEMENT