Guerre Israél-Palestine : Benzema menacé d'un retrait de la nationalité française

Les propos de Karim Benzema sur le conflit entre Israël et la Palestine ont suscité des réactions violentes et contrastées. Une sénatrice des Bouches-du-Rhône exige que le footballeur français soit durement sanctionné.

Karim Benzema élu Ballon d'Or de l'année 2022 à Paris, le 17 octobre 2022 AFP

En apportant son soutien aux victimes palestiniennes, et elles seules, de la guerre qui depuis bientôt deux semaines frappe Israël et la bande de Gaza, oubliant aussi le professeur de français victime d'un terroriste à Arras, Karim Benzema a pris une position qui a provoqué de très virulentes réactions. Mardi, c'est le Ministre de l'Intérieur, Gérard Darmanin, qui a pointé du doigt les relations entre le Ballon d'Or 2022 et les Frères Musulmans.

ADVERTISEMENT

De quoi déclencher la colère de Valérie Boyer, sénatrice Les Républicains des Bouches-du-Rhône, laquelle souhaite que KB9 se voit retirer sa nationalité française et le Ballon d'Or 2022 si ce que dit Gégard Darmanin est vrai. Une polémique qui n'a pas fini de rebondir dans un climat de plus en plus tendu sur les réseaux sociaux.

Pour Valérie Boyer, le joueur transféré du Real Madrid à l'Arabie Saoudite n'a aucune circonstance atténuante suite aux accusations venues du gourvenement. « Dans un tweet, le footballeur Karim Benzema a adressé dimanche 15 octobre 2023, « ses prières» aux habitants de Gaza. « Toutes nos prières pour les habitants de Gaza victimes une fois de plus de ces bombardements injustes qui n'épargnent ni femmes ni enfants», a-t-il écrit. Rappelons-le, Karim Benzema a été transféré au club d'Al-Ittihad en Arabie saoudite en juin dernier et bénéficie également d'une double nationalité : française et algérienne. Aussi, le Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a affirmé ce mercredi 18 octobre, que Karim Benzema est « en lien avec les Frères musulmans ». Rappelons-le, comme l'explique notamment Florence Bergeaud-Blackler, anthropologue et chargée de cherche au CNRS : « le Frérisme est un mouvement politico-religieux qui s'est donné pour mission d'organiser la marche de tous les musulmans vers un même objectif: l'instauration de la société islamique mondiale. C'est un mouvement théocratique qui devra à terme se débarrasser de la démocratie. ». Si les propos du Ministre de l'Intérieur sont avérés, nous devons envisager des sanctions contre Karim Benzema. Une sanction d'abord symbolique, serait de lui retirer son Ballon d'Or. Enfin, nous devons demander la déchéance de nationalité. Nous ne pouvons accepter qu'un binational français, internationalement connu, puisse déshonorer et même trahir ainsi notre pays », réclame la sénatrice dans un communiqué.

Cependant, si la nationalité française relève de l'Etat, le Ballon d'Or est dans les seules mains de France Football, qui organise ce trophée sans aucune relation avec les autorités françaises. Karim Benzema ne devrait donc pas risque de se voir retirer ce trophée gagné en 2022, concernant sa nationale française, c'est évidemment une autre histoire.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Barça: Xavi limogé, Flick nouveau coach

Barça: Xavi limogé, Flick nouveau coach

Découverte : cette ''maladie'' qui vous fait remettre les choses au lendemain !

Découverte : cette ''maladie'' qui vous fait remettre les choses au lendemain !

Une nouvelle plainte contre Bah Diakhaté

Une nouvelle plainte contre Bah Diakhaté

Transports terrestres : El Malick Ndiaye corse les amendes forfaitaires

Transports terrestres : El Malick Ndiaye corse les amendes forfaitaires

Nouveau clip de Mia Guissé : Gauche & Droite, En haut en bas cartonne et crée la polémique

Nouveau clip de Mia Guissé : "Gauche & Droite", "En haut en bas" cartonne et crée la polémique

Kabrousse : un homme se pend après une dispute avec son épouse

Kabrousse : un homme se pend après une dispute avec son épouse

Tchad : le président Mahamat Deby promet d'impulser le changement

Tchad : le président Mahamat Deby promet d'impulser le changement

Aliou Cissé publie sa liste et zappe Cheikhou Kouyaté

Aliou Cissé publie sa liste et zappe Cheikhou Kouyaté

Les chiffres des conflits du travail au Sénégal

Les chiffres des conflits du travail au Sénégal

ADVERTISEMENT