Hervé Renard : ‘Je suis drogué…’

Depuis qu'il est à la tête de l'équipe de France féminine, Hervé Renard reçoit un très bon accueil grâce à son style de gestion. Alors que la Coupe du monde approche, le technicien français a expliqué pourquoi il a sauté sur l’occasion quand le poste de sélectionneur de l’équipe de France féminine lui a été proposé.

Hervé Renard

Hervé Renard a été choisi pour prendre la tête de l'équipe de France féminine après une période de crise managériale et le départ de la sélectionneuse Corinne Diacre.

ADVERTISEMENT

Son succès pendant la Coupe du Monde 2022 au Qatar lui a apporté une certaine notoriété et le technicien français a sauté sur l'occasion, décidant de tout quitter pour rejoindre la France.

Hervé Renard s'est engagé à fond, soulignant ses compétences et sa volonté de mener les Bleues à la victoire lors des prochaines compétitions. Il a signé son contrat avec la FFF sans hésitation et a réussi à trouver un consensus malgré le contexte difficile de l'instance.

ADVERTISEMENT

« Avec le travail fait en Arabie saoudite et le parcours à la Coupe du monde, j’ai eu des propositions, et j’ai notamment refusé la sélection de Pologne. Avec les Bleues, la question de l’argent (il a divisé son salaire par 10) n’a jamais été un problème, je vais vous surprendre, je n’ai même pas regardé au moment de signer mon contrat. Je suis ici pour un projet, une aventure, pas pour l’argent », a assuré Hervé Renard dans un entretien au Figaro Sport.

Le prochain rendez-vous pour Renard et les Bleues sera début juillet prochain. Ils disputeront deux matchs amicaux avant de partir en Australie pour le Mondial. Là aussi, l’ancien sélectionneur du Maroc et de la Zambie semble être fin prêt.

« La perspective de disputer la Coupe du monde, les JO, ou encore la ligue des Nations a énormément joué dans ma décision. En un an et demi, je suis servi sur les grands matchs à venir. Je suis drogué à ça. C’était le meilleur timing par rapport à ce que j’aime faire. On débute une opération commando », a déclaré Hervé Renard.

Pour rappel, la Coupe du monde féminine de football 2023 se déroule en Australie et en Nouvelle-Zélande du 20 juillet au 20 août 2023.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

ADVERTISEMENT