La Belgique bat le Canada avec un grand Courtois dans les buts

Grâce à un but de Michy Batshuayi et un énorme Thibaut Courtois, les Diables rouges lancent leur campagne par une victoire.

Le gardien belge Thibault Courtois félicité par ses coéquipier après un sauvetage, le 23 novembre 2022.

Lors de la rencontre opposant la Belgique au Canada, un seul but a été inscrit. Il a été inscrit par Michy Batshuayi à la 44e minute et a permis aux Diables rouges de débuter leur Mondial par une courte, mais précieuse victoire.

ADVERTISEMENT

Pourtant, les Belges ont été bousculés, voire dominés, par un Canada très audacieux. Mais les demi-finalistes 2018 n’ont pas rendu les armes.

Tout part d’une longue passe. Batshuayi a été parfaitement lancé en profondeur par Toby Alderweireld. L'attaquant belge a bien joué de son corps avant de tromper Milan Borjan d'une demi-volée du gauche dans le petit filet.

La Belgique peut remercier Thibaut Courtois qui a sorti le grand jeu.

ADVERTISEMENT

Les Canucks (surnom de la sélection canadienne) disputaient leur premier match en Coupe du monde depuis 1986. Mais ils ont proposé un jeu débridé et décomplexé. Très entreprenants et imposant d'entrée un gros pressing sur le but adverse, ils auraient pu ouvrir le score.

Après plusieurs assauts dans la surface belge, les joueurs de John Herdman obtiennent un penalty après une main de Carrasco sur une lourde frappe de Buchanan (9').

Le très excitant joueur du Bayern Munich, Davies, a eu l'opportunité de devenir le premier buteur de l'histoire du Canada en Coupe du monde. Mais il est malheureusement tombé sur un Courtois des grands soirs. Le meilleur gardien du monde s'est bien couché pour repousser la tentative pas suffisamment placée de Davis.

Les Canadiens n’ont pas baissé les bras pour autant. S’ils ont pourtant paru supérieurs dans tous les compartiments du jeu (22 tirs, dont 3 cadrés), ils ne sont pas parvenus à trouver la faille pendant tout le match.

Par ailleurs, l’arbitrage n’a pas été favorable aux Canadiens qui auraient dû bénéficier de deux penalties supplémentaires.

L'officiel Zambien Janny Sikazwe, devenu tristement célèbre en janvier dernier lors du match Tunisie-Mali, a sifflé une position de hors-jeu de David, fauché par Vertonghen en pleine surface (14’). L’arbitre va remettre ça. Vingt minutes plus tard, c'est Laryea qui s'est retrouvé au sol après un contact avec Witsel (38'), mais là aussi, le Zambien est resté de marbre. Côté belge, le tacle par-derrière de Johnston sur Openda (83') aurait sans doute pu être synonyme de carton rouge.

Ce résultat place la Belgique en tête du Groupe F, la Croatie et le Maroc étant à égalité avec un point après leur match nul 0-0 mercredi.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT