La LSFP prend de nouvelles dispositions contre la violence dans les stades

Le spectre de la violence plane toujours au dessus de la pelouse lors des matchs de Ligue 1 Sénégalaise.

Jaraaf-Casa-Sports (Ligue 1 Sénégal)

Le bureau de la Ligue sénégalaise de Football professionnel (LSFP) s’est prononcé sur les violences survenues lors des matchs de la 21ème journée de Ligue 1 entre Ndiambour / Jaraaf et AS Douane / Casa Sports.

ADVERTISEMENT

« La LSFP condamne avec la plus grande fermeté les violences survenues lors des matchs AS Douane / Casa Sports au stade Ibrahima Boye et Ndiambour / Jaraaf au stade Alboury Ndiaye », condamne Lamine Diop, conseiller sportif de la LSFP. Il estime que ces faits de violence d’une extrême gravité ternissent l’image du football professionnel, qui depuis novembre 2021 et après 231 matchs joués, s’inscrit dans une dynamique de respect de l’éthique sportive et du fair play.

  • Batterie de mesures

Toutefois, pour obtenir une fin de saison apaisée, la Ligue sénégalaise de Football professionnel a pris des mesures fortes, pour les cinq dernières journées en Championnat des Ligues 1 et 2. Elle rappelle aux clubs, les dispositions suivantes pour mieux terminer la saison : l’obligation de concevoir des schémas organisationnels, sécuritaires, de renforcement du dispositif sécuritaire, la mobilisation des stadiers de la FSF, la signalisation des pratiques occultes par les commissaires de matchs dans leurs rapports, la gestion des ramasseurs de balles, l’attribution de meilleurs arbitres par la Commission centrale des arbitres.

  • Le sursaut de la FSF

Les actes de violences qui ont causé la blessure de l’un des arbitres du match Ndiambour-Jaraaf et l’agression de l’entraîneur des visiteurs, Cheikh le Guèye, qui a même été évacué d’urgence à l’hôpital Amadou Sahir Mbaye, ne resteront pas impunis. Non content de déplorer ces actes, la Fédération sénégalaise de football qui a tenu à envoyer une circulaire relative à la sécurité dans les stades, promet de sévir pour éradiquer cette violence qui pourrait à nouveau plomber l’attractivité que le foot sénégalais se donne tant de mal à s’offrir.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

'Leumbeul time' : les excuses de Mame Ndiaye Savon à la Oummah islamique

'Leumbeul time' : les excuses de Mame Ndiaye Savon à la Oummah islamique

Mort du couturier Paco Rabanne à l'âge de 88 ans !

Mort du couturier Paco Rabanne à l'âge de 88 ans !

Douleur, haine, extase : clap de fin de la saison 1 de 'Salma'

Douleur, haine, extase : clap de fin de la saison 1 de 'Salma'

Sénégal : les « engraisseurs » de Sonko [Opinion du Contributeur]

Sénégal : les « engraisseurs » de Sonko [Opinion du Contributeur]

Gestion 'nébuleuse' du Fonds Covid-19 : une plainte collective et une pétition lancées

Gestion 'nébuleuse' du Fonds Covid-19 : une plainte collective et une pétition lancées

'7 seconds' de Youssou N’Dour dans le Billboard Hot 100

'7 seconds' de Youssou N’Dour dans le Billboard Hot 100

Huit (8) Africains nominés aux Grammy Awards 2023

Huit (8) Africains nominés aux Grammy Awards 2023

Industrie hôtelière africaine : 90% des acteurs optimistes pour 2023/2024 (rapport)

Industrie hôtelière africaine : 90% des acteurs optimistes pour 2023/2024 (rapport)

Elle étrangle son bébé et se rend à l’état civil pour obtenir un certificat d’inhumation

Elle étrangle son bébé et se rend à l’état civil pour obtenir un certificat d’inhumation

ADVERTISEMENT