Les secrets d’Haaland

Le Daily Mail a dévoilé la routine d'Erling Haaland en dehors de ses matches et entraînements, détaillant son sommeil et son alimentation.

Halaand

Semaine après semaine, Erling Haaland n’en finit plus d’impressionner avec Manchester City, qu’il a rejoint cet été. L’adaptation de l’ancien joueur de Dortmund s’est faite presque naturellement et il est depuis la plus grande peur des défenses de Premier League et en Ligue des Champions, puisqu’il a porté à 22 son total de buts depuis le début de la saison samedi face à Brighton (3-1), en seulement 15 matches.

Une réussite qui n’a rien d’un hasard car, si le Norvégien est naturellement doté d’un physique hors du commun et d’un sens du but digne des plus grands attaquants, il ne laisse absolument rien au hasard. Ce lundi, le Daily Mail s’est attardé sur la routine du joueur de 22 ans, qui n’est pas sans rappeler celle d’un certain Cristiano Ronaldo, qui a réussi à être régulier pendant presque 20 ans grâce à une hygiène de vie irréprochable et calculée au millimètre.

Pour Haaland, sa réussite passe dans un premier temps par son sommeil. Réglé comme une horloge, il se couche tous les soirs entre 22 heures et 22h30 et ne laisse aucun élément perturber sa nuit. Le média britannique indique qu’avant de dormir il porte des lunettes à teinte orange qui filtrent la lumière bleue qui réduit les émissions de lumière naturelle et des écrans. Les écrans non plus n’ont pas l’occasion d’altérer son repos, puisque son téléphone est constamment en mode « Ne pas déranger » une fois au lit, le rendant injoignable à partir d’une certaine heure.

Un sommeil calculé et même analysé puisque l’international norvégien porte un « anneau Oura », qui mesure plusieurs données telles que la qualité de son sommeil, l’évolution de sa température corporelle ou encore son rythme cardiaque, lui permettant ainsi de jauger quelle durée de sommeil est optimal pour s’entraîner et jouer dans les meilleures conditions.

Concernant l’alimentation du colosse d’1m95, elle est en adéquation avec sa morphologie. « Je n’ai jamais vu quelqu’un manger autant. Il mange comme un ours », a lâché son coéquipier en sélection Joshua King. Toujours selon le Daily Mail, le numéro 9 Cityzen engloutirait jusqu’à 6000 calories par jour. À son arrivée à City, il aurait annoncé aux chefs du club qu’ils allaient « rapidement devenir ses personnes préférées ici ». Si son alimentation est plutôt saine avec une certaine préférence pour le poisson – qui lui vient de son village natal de Bryne, il se permet quelques plaisirs tels que des pizzas ou des kebabs lorsqu’il rend visite à sa famille, mais toujours en contrôlant.

Un rythme de vie qui pourrait permettre à Haaland de continuer à performer sur le long terme. Son prochain rendez-vous sera face au Borussia Dortmund, son ancien club, dans un Signal Iduna Park où il a fait trembler les filets à 45 reprises lorsqu’il portait les couleurs du BVB.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Espagne et Japon en 8èmes de finale, l’Allemagne out

Espagne et Japon en 8èmes de finale, l’Allemagne out

Assemblée nationale : une député giflée en pleine plénière

Assemblée nationale : une député giflée en pleine plénière

Pape Alé Niang prend une décision radicale !

Pape Alé Niang prend une décision radicale !

Kolo Touré, premier Africain à entrainer un club anglais

Kolo Touré, premier Africain à entrainer un club anglais

ARMP : Abdoulaye Baldé épinglé pour sa gestion 2020

ARMP : Abdoulaye Baldé épinglé pour sa gestion 2020

Mondial 2022 : les fans accusent les arbitres de favoriser Messi et Ronaldo

Mondial 2022 : les fans accusent les arbitres de favoriser Messi et Ronaldo

Le Sénégal va toucher une belle somme pour sa qualification en 8es

Le Sénégal va toucher une belle somme pour sa qualification en 8es

Koulibaly et Gana en guerre contre l'Angleterre

Koulibaly et Gana en guerre contre l'Angleterre

Mairie de Dakar : Wardini au cœur d'une nébuleuse de plus de deux milliards FCFA

Mairie de Dakar : Wardini au cœur d'une nébuleuse de plus de deux milliards FCFA