Sadio Mané après son départ du Bayern : 'ce qui m'a fait mal'

Sadio Mané n'aura passé qu'un an au Bayern Munich. Une expérience qui lui laisse un goût amer.

Le coup de fil de Nagelsmann à Sadio Mané

Après seulement une année passée sous les couleurs du Bayern Munich, la légende sénégalaise a quitté la Bavière pour rejoindre Al Nassr et Cristiano Ronaldo. Entre mauvaises performances, blessures et tensions avec certains coéquipiers, son passage du côté de la Säbener Strasse n’aura, malheureusement pour lui, pas marqué les esprits des fans munichois.

ADVERTISEMENT

Interrogé par Sky Sports, l’ancienne gloire de Liverpool a avoué nourrir certains regrets suite à son expérience manquée outre-Rhin : "Quitter le FC Bayern me fait mal. J’aurais souhaité une fin différente. Je sais que j’aurais pu aider l’équipe cette saison. Je voulais le prouver à tout le monde cette saison. Je souhaite seulement au club et aux fans le meilleur pour l’avenir."

"J'aurais aimé une fin différente. Je sais que j'aurais pu aider cette équipe cette saison et je voulais le prouver à tout le monde", confie-t-il. À demi-mot, l'attaquant confirme qu'il aurait préféré rester en Allemagne, ce qui était annoncé par plusieurs médias. Mais son club aurait poussé pour une vente, alors qu'il ne rentrait plus dans les plans de Thomas Tuchel.

Un passage difficile en Allemagne

Arrivé en grande pompe en provenance de Liverpool, l'été passé, celui qui est arrivé 2e au dernier Ballon d'or ne s'est jamais imposé au Bayern. Gêné par une inflammation du péroné qui lui a fait manquer la Coupe du monde, décevant dans son rendement, en brouille avec certains coéquipiers, il n'aura inscrit que 12 buts en 38 matchs.

ADVERTISEMENT

Le salaire pharaonique de Mané à Al Nassr

"Oui, c'était une saison très compliquée, avait-il reconnu. Mais comme je l'ai dit, cela arrive dans la vie." En Arabie saoudite, où il évoluera aux côtés de Cristiano Ronaldo, Mané devrait toucher un salaire pharaonique, estimé à 40 millions d'euros par an, soit 760.000 euros par semaine. De quoi le consoler de ses mésaventures en Allemagne.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT