Tottenham vs Chelsea : le 'Hat-Trick' de Nicolas Jackson

Malgré une ouverture du score précoce, Tottenham a été renversé par Chelsea (1-4) et Nicolas Jackson, auteur d'un triplé, dans un match fou de 111 minutes, lundi soir. Réduits à neuf avant l'heure de jeu, les Spurs concèdent leur première défaite en Premier League.

Nicolas-Jackson s-hat-trick-on-Monday-evening-earned-Chelsea-a-hard-fought-win-over-Spurs

Complètement dingue. Ce Tottenham-Chelsea (1-4) a été complètement dingue, après sa première période de plus de 57 minutes, sa seconde de 54 minutes, ses interventions incessantes du VAR, les expulsions successives de Cristian Romero (34e) et Destiny Udogie (55e) qui ont laissé les Spurs à neuf pour finir.

ADVERTISEMENT

Tottenham a chuté pour la première fois de la saison en Premier League, mais les Spurs sont sortis sous une standing ovation, lundi soir, pour leur courage, et la façon qu'ils ont eue de frôler l'exploit en fin de match, avant de céder sur un triplé de Nicolas Jackson.

La première période aura entraîné tout le reste, après un festival de vérifications auprès du VAR et de quelques blessures. Pour résumer, si c'est possible : après l'ouverture du score par une frappe de Dejan Kulusevski déviée par Levi Colwill (6e), le VAR a refusé le 2-0 à Heung-min Son (hors jeu de trois centimètres), le 1-1 à Raheem Sterling (main sur le contrôle), le 1-1 à Moises Caicedo sur une frappe de vingt mètres (interférence immobile de Jackson), et le 2-1 à Jackson (hors jeu de Sterling), tout cela entre la 13e et la 37e minute.

Mais le VAR, surtout, a examiné trois situations de jeu au coeur d'une seule action, sur le but refusé à Caicedo (27e) : il aura fallu sept minutes pour en arriver à un penalty et carton rouge contre Romero, pour une faute dangereuse sur Enzo Fernandez, le penalty de Cole Palmer finissant poteau rentrant malgré la déviation du gardien Guglielmo Vicario (35e).

ADVERTISEMENT

Le match prenait le chemin d'un cauchemar absolu pour les Spurs, Micky Van de Ven se claquant peu après (44e), obligeant l'entraîneur des Spurs Ange Postecoglou à tout fermer, en sortant James Maddison pour blinder le milieu avec Pierre-Emile Höjbjerg, avec une charnière Dier-Emerson qui devrait jouer quelque temps, vu les trois matches de suspension à venir pour Romero et la blessure de Van de Ven.

L'expulsion d'Udogie a laissé Tottenham à neuf (55e), et Chelsea a longtemps été très faible et impatient, jusqu'au premier but de Jackson (75e). Mais à 2-1, les Spurs ont failli égaliser, la réalisation de Dier (78e) étant refusée pour hors jeu, avant une parade de Robert Sanchez sur une action de Son (90e+4).

Et dans la foulée, ils ont encaissé deux autres buts, les deuxième et troisième de Jackson lundi soir (90e+4 et 90e+7). Et si Mauricio Pochettino a gagné pour son retour sur la pelouse de Tottenham, le coach de Chelsea a eu une joie discrète.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT