Cinq (5) choses à savoir sur 'l’OPEP du gaz'

Ce mardi 25 octobre 2022, le Sénégal rejoint le Gas Exporting Countries Forum (GECF) en tant qu'observateur. Ce cartel appelé aussi « OPEP du gaz » reste peu connu du public. C'est le prétexte pour nous de répondre à cinq questions sur cette entité.

GECF
ADVERTISEMENT

C’est un forum intergouvernemental fondé en 2001 à Téhéran. Son siège se trouve au Qatar. Le GECF comptera 20 membres avec l’adhésion du Sénégal.

La Russie, l’Iran, le Qatar, le Venezuela et l’Algérie sont les pays les plus influents de l’organisation, étant les plus grands producteurs de gaz.

Le cartel contrôle 73 % des réserves mondiales et 42 % de la production. Il est actuellement dirigé par l'Algérien Mohamed Hamel.

Les membres veulent coordonner leurs efforts sur plusieurs axes :

- Échange d'informations sur les prévisions, les programmes d'investissement et les relations avec les pays consommateurs ;

- Mise en œuvre de nouvelles technologies,

- Développement de la production de gaz naturel liquéfié.

Le GECF (Forum des pays exportateurs de gaz) s’est toujours défendu de concurrencer l'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) d’autant plus qu’il n’a jamais mis en place une politique qui fixerait des quotas et des prix du gaz à l’échelle internationale. En sus, le GECF se garde généralement de coordonner les taux de production.

Cependant, la question de la création d'une « OPEP du gaz » est régulièrement évoquée lors des réunions ministérielles. En l'état actuel des choses, nous pouvons dire que ces déclarations ne constituent que des menaces.

D’abord, sur le plan géopolitique, on note des divergences idéologiques entre certains pays membres (le Qatar est très proche des pays occidentaux tandis que la Russie est en train d’œuvrer pour un front anti-occidental). Cette donne exclut pour le moment la possibilité de prendre des décisions communes.

Ensuite, depuis 2016, les États-Unis ont commencé à exporter leur gaz naturel liquéfié (GNL), vers l’Europe, l’Amérique latine et l’Asie. Selon Philippe A. Charlez, dans la Revue de l’Énergie n° 633 – septembre-octobre 2016, « l’arrivée massive du GNL américain sur le marché mondial va modifier profondément la donne gazière dans les années à venir. Le GNL américain va ainsi contester la présence du gaz russe sur le marché européen et plus encore sur le marché asiatique. La guerre des prix prévisible entre gaz russe et américain rendra également plus difficile le développement des ressources non conventionnelles en Europe et en Chine ».

Enfin, contrairement au pétrole, le transport du gaz s'effectue principalement par des infrastructures terrestres. Ces derniers font appel à des investissements gigantesques.

Le Sénégal deviendra membre de plein droit du GECF après l’entrée en production du gisement Grand Tortue Ahmeyim (GTA) en 2023. Le pays produira 2,5 millions de tonnes de gaz chaque année. Comparé aux géants du gaz comme l'Iran, le Qatar et la Russie, le Sénégal aura le statut de petit producteur, mais ce statut n’est pas à négliger, car il lui permettra de peser sur les décisions de GECF.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Céline Dion atteinte d'une maladie neurologique très rare

Céline Dion atteinte d'une maladie neurologique très rare

Parcours des pays africains en phase à élimination directe en Coupe du monde

Parcours des pays africains en phase à élimination directe en Coupe du monde

Ce qui va se passer si PAN n'est pas libéré ce vendredi

Ce qui va se passer si PAN n'est pas libéré ce vendredi

Affaire André Onana : les nouvelles confidences de Song

Affaire André Onana : les nouvelles confidences de Song

Le père de Hakimi parle des sacrifices qu'il a faits pour son fils

Le père de Hakimi parle des sacrifices qu'il a faits pour son fils

Audition de PAN : Macky face au monde et à l’histoire ! (Edito commun)

Audition de PAN : Macky face au monde et à l’histoire ! (Edito commun)

Aide publique : la France débloque 1,5 milliard FCFA pour le Sénégal

Aide publique : la France débloque 1,5 milliard FCFA pour le Sénégal

Le secret derrière la nouvelle coiffure de Neymar

Le secret derrière la nouvelle coiffure de Neymar

Les comptes de ZIK Fm aussi bloqués, Bougane doit 3 milliards FCFA au Fisc

Les comptes de ZIK Fm aussi bloqués, Bougane doit 3 milliards FCFA au Fisc

ADVERTISEMENT