Crash des cryptomonnaies : les Afro-Américains premières victimes

Le miracle des crypto-monnaies n’aura pas lieu. Les Africains-Américains ont été les plus affectés par la chute actuelle de la valeur de ces monnaies virtuelles. Les Noirs sont plus enclins à investir dans ces nouvelles monnaies que les Blancs. Cette débâcle des cryptos vient aggraver leurs conditions de vie déjà précaires.

Cryptomonnaies

Selon une enquête menée par Ariel Investments et Charles Schwab, un quart des investisseurs noirs américains possédaient des crypto-monnaies au début de l'année, contre seulement 15 % des investisseurs blancs. C’était quasiment devenu une tendance pour les Noirs américains d'acheter des crypto-monnaies comme premier investissement.

Cette donne se justifie par les conditions de vie précaires des Afro-Américains. En effet, ils se sentent encore exclus du monde de la finance. C’est la croix et la bannière pour bénéficier d’un prêt aux États-Unis en l’absence de preuves sur son historique financier. Pire encore, beaucoup de membres de la communauté noire n’ont pas de compte bancaire. Selon les chiffres officiels, les ménages noirs gagnent en moyenne 9 000 dollars par an, contre 160 000 dollars pour les Blancs en 2019. Les Noirs représentent 13% de la population américaine, mais ils détiennent seulement 3,8% des richesses du pays.

Fort de ce constat, les Noirs américains ont pensé avoir flairé la « bonne affaire » en investissant dans les crypto-monnaies. Ils ont très vite vu dans ces monnaies virtuelles l’opportunité de faire fortune au plus vite. La valeur de ces investissements a implosé. Le prix en dollars du bitcoin a augmenté de 9 300 % en cinq ans, jusqu'à son pic en novembre dernier. En plus, cet actif est facile d’accès et les gains potentiels paraissant énormes.

Ce phénomène a été amplifié par l’implication des ténors de la musique et du cinéma, notamment le rappeur Jay-z et le réalisateur Spike Lee. Si le premier a ouvert une académie du bitcoin à New York, le second apparaît dans une publicité vantant les cryptos sur YouTube. Il va sans dire qu’ils n’ont pas échappé aux critiques face à l’amertume et le désarroi de la communauté noire.

ADVERTISEMENT

Cette situation nous renseigne que ce n’est pas demain la veille pour réduire les inégalités entre les Blancs et les Noirs. Mais malgré cette débâcle des bitcoins, les Africains-Américains gardent encore espoir. Ils guettent la remontée des cours.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

Le Sutelec menace de plonger le pays dans le noir

Le Sutelec menace de plonger le pays dans le noir

Le peuple Suri : 6 choses intéressantes que vous ne saviez pas sur cette tribu (Découverte)

Le peuple Suri : 6 choses intéressantes que vous ne saviez pas sur cette tribu (Découverte)

Ndiassane se dote d'un centre de santé

Ndiassane se dote d'un centre de santé

Les Kenyans rendent un dernier hommage à Kelvin Kiptum au stade d'Iten

Les Kenyans rendent un dernier hommage à Kelvin Kiptum au stade d'Iten

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Suspension de Krépin Diatta : la FSF saisit la FIFA

Suspension de Krépin Diatta : la FSF saisit la FIFA

Emprisonnement de Ngagne Demba Touré: Juan Branco charge les greffiers

Emprisonnement de Ngagne Demba Touré: Juan Branco charge les greffiers

Yakubu Gowon appelle à lever les sanctions pour sauver la CEDEAO

Yakubu Gowon appelle à lever les sanctions pour sauver la CEDEAO

ADVERTISEMENT