Le Kenya suspend la cryptomonnaie Worldcoin

Le Kenya a annoncé mercredi suspendre la cryptomonnaie Worldcoin, dont le système de vérification est basé sur une reconnaissance de l'iris, en attendant le résultat d'enquêtes sur "la sécurité et la protection des données" collectées par la compagnie.

Bitcoin's meteoric rise has boosted crypto hedge fundsDado Ruvic/Reuters

Lancé fin juin en Allemagne par le patron d'OpenAI Sam Altman, le système Worldcoin fait également l'objet d'investigations par des régulateurs européens, français et allemands notamment.

Worldcoin est censé devenir une sorte de passeport numérique fonctionnant grâce à la blockchain, permettant à ses utilisateurs de prouver leur identité en ligne sans partager de données personnelles. Pour obtenir ce sésame, l'usager doit se soumettre à un scan de l'iris par un "orb", un appareil biométrique conçu par Worldcoin.

Mercredi, le ministère kényan de l'Intérieur a annoncé dans un communiqué : "suspendre immédiatement les activités de Worldcoin jusqu'à ce que les organismes publics concernés certifient l'absence de tout risque pour le public". Cette cryptomonnaie connaît un certain succès dans ce pays d'Afrique de l'Est, en proie notamment à une inflation soutenue.

Mardi, dans la capitale Nairobi, plusieurs milliers de personnes ont fait la queue dans des centres commerciaux et dans le principal centre de conférences pour se soumettre à un scan de l'iris avant de recevoir l'équivalent de 7.000 shillings (45 euros) en monnaie virtuelle, a constaté un journaliste de l'AFP. La plupart des personnes revendaient ensuite immédiatement leurs "tokens".

"Préoccupé par les activités (de Worldcoin) qui est impliqué dans l'enregistrement des citoyens par la collecte de données sur le globe oculaire/iris", le gouvernement a indiqué avoir lancé des enquêtes "pour établir l'authenticité et la légalité des activités, la sécurité et la protection des données collectées et la manière dont les collecteurs ont l'intention d'utiliser les données".

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Comment j’ai découvert que ma petite amie était mariée

"Comment j’ai découvert que ma petite amie était mariée"

FC Barcelone : Mikayil Faye dans la liste des ''intransférables''

FC Barcelone : Mikayil Faye dans la liste des ''intransférables''

Un célèbre avocat de Ousmane Sonko demande la dissolution de l'APR de Macky Sall

Un célèbre avocat de Ousmane Sonko demande la dissolution de l'APR de Macky Sall

Ourossogui : Deux co-épouses et un bébé de huit mois se noient dans le fleuve

Ourossogui : Deux co-épouses et un bébé de huit mois se noient dans le fleuve

Tech: les avancées et les défis de l’intelligence artificielle en 2024

Tech: les avancées et les défis de l’intelligence artificielle en 2024

Sadio Mané remporte un prix

Sadio Mané remporte un prix

Naufrage au large de Djibouti : 38 migrants périssent

Naufrage au large de Djibouti : 38 migrants périssent

Mbacké : un dealer arrêté avec 9 pilules d’ecstasy dissimulées dans son caleçon

Mbacké : un dealer arrêté avec 9 pilules d’ecstasy dissimulées dans son caleçon

Acte contre nature, transmission volontaire du VIH : deux homosexuels envoyés en prison

Acte contre nature, transmission volontaire du VIH : deux homosexuels envoyés en prison

ADVERTISEMENT