Sanctions contre Orange et Cie : L’ARTP rétropédale

L’ARTP revoit à la baisse les sanctions financières infligées à Sonatel, Expresso et Free pour manquements sur la qualité du réseau.

Carte SIM

L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) avait es sanctions à l’encontre des opérateurs de téléphonie mobile Free, Expresso Sénégal et la Sonatel, en raison de manquements observés dans la qualité de leurs services. Mais l’autorité de régulation a opéré un virage à 180 degrés.

En lieu de place de sanction exemplaire, souligne un communiqué du régulateur, le DG Abdoul Ly et ses collaborateurs ont revu les sanctions à la baisse, pour disent-ils « privilégier les investissements sur le réseau au bénéfice des utilisateurs ».

Désormais, Sonatel, Free et Expresso ne paieront plus respectivement, 16,727 milliards, 2,5 milliards et 1 milliard. La somme est maintenant presque symbolique au vu du chiffre d’affaires (677 milliards en 2020) et des bénéfices dans ce secteur.

Sonatel écope d’une pénalité de 2 milliards et d’une obligation d’investissement de 20 milliards d’ici fin 2023 au plus tard, « pour améliorer la couverture et la qualité de service de son réseau ».

ADVERTISEMENT

Free devra investir 1,6 milliard, après avoir versé 436 millions au Trésor public. Expresso est contraint de consentir à un investissement de 1 milliard, assorti d’une peine de près de 191 millions. Ces investissements exceptionnels se feront en plus de ce qui était prévu par chaque opérateur.

« Cette nouvelle réorientation des sanctions initiales a le mérite de réparer directement le préjudice subi par les consommateurs, de faire valoir la responsabilité sociétale morale des opérateurs, en plus de leurs obligations règlementaires intrinsèques et surtout de présenter une variation globale positive de 28,32%, soit, en valeur absolue nette, cinq milliards sept cent quarante-quatre millions neuf cent soixante-onze quatre cent quatre-vingt (5 744 971 480) francs CFA », se justifie l’Artp.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

ADVERTISEMENT