Suspension de sa ligne en Afrique centrale : Air Sénégal rétropédale

La compagnie nationale Air Sénégal va reprendre sa desserte vers l'Afrique centrale.

air senegal

Récemment, Air Sénégal a annoncé la fermeture de la ligne Dakar-Cotonou-Douala-Libreville-Dakar. La décision a créé la surprise tant ces vols sont considérés comme les plus fréquentés après ceux de Dakar-Paris-Dakar. La compagnie nationale a fait marche arrière et compte reprendre ses lignes vers l'Afrique centrale. Toutes les ventes annulées de novembre 2022 sont en train d'être restaurées depuis hier lundi 24 novembre 2022.

Toutefois, il y aurait des pressions et des craintes sur la rentabilité. D'ailleurs un trou de 10 milliards expliquerait la fermeture des vols vers l’Afrique centrale. Et voici quelques chiffres qui permettent de comprendre les réserves exprimées après l’annonce de cette décision de la nouvelle direction d’Air Sénégal.

Depuis l’ouverture de la ligne, en mars 2021, 172 000 passagers ont été transportés pour 289 vols. Ce qui équivaut à un taux de remplissage moyen de 80%. En outre grâce à cette ligne, Air Sénégal détenait 65% de part de marché sur Douala.

Des voix autorisées à Air Sénégal prennent le contrepied des protestataires. Elles invoquent des raisons exclusivement économiques, signalant que malgré un taux de remplissage élevé, les vols à destination de l’Afrique centrale sont parmi les plus déficitaires du réseau de la compagnie nationale.

Sur cette desserte, les tarifs sont ultra bradés, anormalement bas, deux fois inférieurs à ce qu’ils devaient être.» Les mêmes sources embrayent : «Pour espérer équilibrer la ligne aux tarifs moyens actuels, il faudrait un taux de remplissage à plus de 160% (donc impossible) pour ne pas perdre d’argent. La décision de suspension est donc économiquement ultra rationnelle et justifiée, si l’on vise effectivement l’objectif de l’équilibre financier pour la société.»

ADVERTISEMENT

Elles ajoutent : «Air Sénégal ne peut pas vivre en permanence sous perfusion d’argent étatique. Il lui faut équilibrer ses comptes avec une gestion rigoureuse et basée sur les seules réalités financières et de marché.»

Si la suspension des vols vers l’Afrique centrale (fermeture temporaire, précise-t-on à Air Sénégal) soulève des vagues, celle de l’axe New York-Baltimore fait l’unanimité. «Cette ligne devrait être fermée depuis longtemps.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

ADVERTISEMENT