Les choses se compliquent pour Ndella Madior Diouf : 2 bébés décèdent encore

De six, le bilan macabre de bébés décédés à la Pouponnière Keur Yeurmandé de Ndella Madior Diouf passe à huit décès.

Ndella Madior

Gros rebondissement dans l'affaire de la Pouponnière 'Keur Yeurmandé' de Ndella Madior Diouf sise à Sacré-Coeur. L'enquête de la Sûreté urbaine avait révélé que le nombre de décès de bébés est de 6 nourrissons. Il s'agit des bébés Zolleinka Ndella Madior Diouf, Akon Anta Sarr Bijou Ngoné, Youssou Ndour, Mohamed Samba Ndiobène Kâ et Marema.

Mais ce bilan s'est alourdi avec le décès de deux nouveaux bébés portant ainsi le nombre de nourrissons à huit. En effet, deux des 48 bébés retirés de la pouponnière « Keur Yeurmandé » de Ndella Madior Fall sont décédés hier à l’hôpital régional de Thiès. La Brigade des mœurs de la Sûreté urbaine (Su) les avait récupéré avant de les confier à des structures qualifiées du fait de leur état de santé jugé alarmant.

Certains bébés sont morts à la pouponnière "Keur Yeurmandé", d'autres sont décédés à l'hôpital Albert Royer, à Dalal Jamm, à Samu Municipal ou à la clinique Amitié. Ces décès ont eu lieu au mois d'octobre 2023. Pis, l'enquête a permis de dévoiler que les six bébés décédés ont été enterrés clandestinement. Et c'est l'animateur de la radio Saphir FM, qui se chargeait de l'inhumation des nourrissons.

  • Ndella Madior Diouf signait personnellement les actes de décès

Encore plus grave, l'enquête a révélé que Ndella Madior Diouf signait les actes de décès des enfants à travers sa structure de santé dénommé SOS. Dans la foulée, un de ses animateurs de la radio Saphir FM, EL Sène était charger de l'enterrement des bébés. Arrêté, il est placé en garde à vue à la Sûreté urbaine de Dakar.

ADVERTISEMENT

Une 2e pouponnière de Ndella Madior Diouf découvert

Ce n'est pas tout. Les enquêteurs de la Sûreté urbaine se sont également dépalcés à Saly où ils n'ont pu trouver des bébés ou des femmes enceintes. Néanmoins, des objets trouvés sur place, dont des jouets d'enfants et des couches, laissent croire que des bébés ont eu à séjourner dans cette zone. La gendarmerie de Fimela qui a effectué le déplacement renseigne dans son rapport que des femmes enceintes ont eu à séjourner dans cette villa de Simal, mais elles ont toutes disparu dès l'affaire de la pouponnière "Keur Yeurmandé" a éclaté. L'enquête révèle également l'implication d'autres personnes qui ont eu à confier leurs bébés à Ndella Madior Diouf.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

ADVERTISEMENT