Beyoncé accusée de plagiat

Le nouvel album de Beyoncé, Renaissance, a reçu un accueil mitigé. Si beaucoup de ses fans l'ont adopté, il continue de recevoir des critiques pour la vulgarité d'un de ses titres, mais il fait surtout parler de lui à la suite des accusations de plagiat de la part de la chanteuse Kelis.

Beyonce a lâché un premier single issu de son nouvel album Renaissance.

Après six ans d’attente, les fans ont vécu le grand retour de Beyoncé dans les charts avec la sortie de son album Renaissance le 30 juillet. Le Succès a été au rendez-vous dès les premières heures. Cependant, les jours passent et se ressemblent. Chaque jour avec son lot de polémiques. En effet, la sortie du nouvel album de Queen B a fait couler beaucoup d’encre.

Tout d'abord, elle a été la cible de nombreuses associations pour la vulgarité de son titre Heated. Elles l'accusent d'avoir utilisé un terme offensant pour les personnes en situation de handicap. En effet, le terme en question est « Spaz ». Il est utilisé pour se moquer des personnes souffrant d'infirmité motrice cérébrale. Sous la pression, la pop star s'est résignée à promettre d'enregistrer une nouvelle version de la chanson.

Comme le dit l’adage, « un malheur ne vient jamais seul ». La star planétaire s’est ensuite retrouvée dans le viseur de la chanteuse Kelis, qui l’accuse de plagiat. En effet, l’interprète de Lemonade a samplé le morceau de Kelis, Milkshake, sans l’accord de la chanteuse.

La réaction de Kelis ne s’est pas faite attendre. Elle s’est exprimée sur Instagram. « Je suis époustouflée par le niveau d’irrespect et d’ignorance totale des trois parties impliquées. J’ai découvert ce sample de la même manière que tout le monde. Rien n’est jamais ce qu’il paraît, certaines personnes dans ce business n’ont pas d’âme ou d’intégrité et ils ont dupé tout le monde. », s'est-elle offusquée.

ADVERTISEMENT

En réponse, mercredi 3 août, Beyoncé a décidé de retirer le morceau de l’album et des plateformes de streaming comme Apple Music même s’il est toujours possible de trouver la version originale sur Spotify et YouTube.

Morale de l'histoire : même une star comme Beyoncé peut faire des erreurs de débutant et que le public peut être impitoyable avec tout artiste, quel que soit son statut.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

OM : la punition de Pape Gueye levée

OM : la punition de Pape Gueye levée

Dimanche 25 février : les Sénégalais devait élire leur 5e Président

Dimanche 25 février : les Sénégalais devait élire leur 5e Président

Youssou Ndour dévoile les premières images de son clip en featuring avec Fally Ipupa

Youssou Ndour dévoile les premières images de son clip en featuring avec Fally Ipupa

Le documentaire « Dahomey » de Mati Diop remporte l’Ours d’or

Le documentaire « Dahomey » de Mati Diop remporte l’Ours d’or

Groupe Futurs Medias : la journaliste Binta Diallo démissionne

Groupe Futurs Medias : la journaliste Binta Diallo démissionne

Paris : la visite de Macron au Salon de l'agriculture vire au chaos !

Paris : la visite de Macron au Salon de l'agriculture vire au chaos !

Eboulement à Saraya : trois orpailleurs perdent la vie

Eboulement à Saraya : trois orpailleurs perdent la vie

Ndiaganiao : Youssou Faye vole 30 poulets et se retrouve en prison

Ndiaganiao : Youssou Faye vole 30 poulets et se retrouve en prison

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

ADVERTISEMENT