Affrontements à Ndingler: 5 blessés dont 2 graves

La tension est encore montée d’un cran à Ndingler. Des affrontements ont eu lieu, ce lundi, entre les populations autochtones et les agents de sécurité de Babacar Ngom.

Babacar Ngom Ndingler

Bilan : cinq blessés dont deux graves. À l’origine de ces affrontements, les villageois accusent le PDG du Groupe Sedima de vouloir faire main basse sur presque 75 hectares de leurs terres pour y développer son projet « agrobusiness». Ces derniers se seraient rendus aux champs pour effectuer le travail de désherbage mais l’accès leur aurait été interdit par les agents de sécurité déployés sur les lieux par le patron de la Sedima. L’affaire qui a connu un moment de répit. Cette fois-ci, la population locale exige l’intervention de l’État pour une résolution définitive du conflit. Des incidents avaient éclaté entre les deux parties, en début de semaine. Six paysans ont effectué une descente musclée dans l’exploitation de l’homme d’affaires pour exiger qu’un container, installé depuis plusieurs mois au niveau de la zone litigieuse, soit déplacé immédiatement au motif qu’il se trouverait sur leurs terres. Des échanges houleux ont eu lieu. Les paysans avaient promis de revenir pour se faire entendre si le container n’est pas déplacé. Ils ont tenu parole !

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn