Alioune Tine s'inquiète: « Est-ce imaginable d’aller aux élections de 2024 sans Khalifa, Karim et Sonko? »

Le fondateur du Think Tank Afrikajom Center s'est interrogé sur la tenue des prochaines élections auxquelles la participation de trois opposants, considérés les plus menaçants pour le régime, demeure incertaine.

Alioune-Tine DSC0137

L’élection présidentielle prévue en 2024 occupe encore les débats. A l’image de beaucoup de Sénégalais qui évoquent le cas de Karim Wade et de Khalifa Sall, le Président fondateur du Think Tank Africajom Center, imagine mal une Présidentielle organisée sans les ténors de l’opposition Khalifa Sall, Karim Wade et l'indéboulonnable Ousmane Sonko.

Alioune Tine trouve qu’apaiser le climat politique est l’unique solution qui pourra rassurer l’opinion. Pour réussir ce pari, pense Tine, le système politique sénégalais doit être revu.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn