‘’Nous allons prendre cette année toutes les dispositions pour acheter le maximum de graines d’arachide. Nous aurons la capacité d’acheter toutes les graines destinées à la Sonacos’’, a-t-il déclaré au cours d’une tournée qu’il effectuait à Kaffrine.

‘’Il n’y a pas de crainte à se faire. Nous sommes prêts à absorber toutes les graines disponibles, qui seront transportées vers la Sonacos’’, a insisté Modou Diagne Fada, qui a notamment visité au cours de sa tournée le centre intermédiaire de réception implanté à Guissam, un village du département de Birkelane.

‘’Cette année, nous avons eu un hivernage pluvieux. Nous nous attendons donc à des productions record’’, a souligné Modou Diagne Fada, répétant que la Sonacos ‘’est en train de prendre toutes les dispositions utiles et nécessaires pour acheter le maximum de graines d’arachide’’.

Selon lui, partout où sa tournée l’a mené, des recommandations ont été faites à ses services pour aménager de nouveaux sites de réception de graines d’arachide.

‘’Dans tout le bassin arachidier, dit-il, nous travaillons à un maillage du territoire pour permettre à la Sonacos de se rapprocher des agriculteurs.’’

Selon son directeur général, toutes les dispositions nécessaires ont été prises par la Sonacos pour rassembler les financements.

‘’Cette année, beaucoup d’argent est prévu pour financer la campagne de commercialisation de l’arachide. Déjà, une partie du financement mobilisé l’année dernière est encore là. Si demain il y a des opérateurs qui sont prêts à nous vendre leurs graines, il y a de l’argent pour rapidement les payer’’, a-t-il assuré.

Modou Diagne Fada déclare que ‘’le gouvernement du Sénégal a introduit auprès de l’ITFC, une filiale de la Banque islamique de développement, une requête pour le financement de la nouvelle campagne’’.

‘’Nous avons introduit des demandes de financement auprès des banques locales, et nous pensons que ces demandes vont aboutir pour permettre à la Sonacos de rassembler le maximum de financements pour faire face à ses besoins en graines d’arachide’’, a-t-il ajouté.

Cette année, a poursuivi M. Diagne, ‘’la SONACOS ne sera pas surprise par quelque phénomène que ce soit’’. ‘’Nous nous sommes levés très tôt. Nous resterons mobilisés sur le terrain. Nous allons déployer nos agents un peu partout dans les zones agricoles pour pouvoir suivre le marché et y tirer notre épingle du jeu.’’

‘’Le commerce est libre, mais il doit se faire dans des endroits bien déterminés et indiqués, et il doit se faire de la façon la meilleure’’, conformément aux lois du pays que ‘’tout un chacun doit respecter’’, a-t-il indiqué.

Modou Diagne Fada a par ailleurs appelé les producteurs et opérateurs à soutenir l’entreprise pour, dit-il, qu’elle puisse se développer davantage.

‘’La Sonacos est une société appartenant à toute la nation sénégalaise. C’est une société citoyenne (…). Le patriotisme économique voudrait que la Sonacos soit soutenue par les producteurs, les opérateurs et toutes les composantes du pays, pour qu’elle puisse se développer’’

Il souhaite d’installer dans tous les sites de la Sonacos des machines de décorticage d’arachide et des unités de fabrication d’huile.