Arène politique : Khalifa Sall et Ousmane Sonko se donnent la main

Le leader de Pastef-Les Patriotes, Ousmane Sonko poursuit sa tournée de remerciement auprès des responsables de l’opposition et de la société civile.

WhatsApp Image 2021-03-17 at 000424

Ce mardi , après le mouvement Frapp, il a rendu visite Khalifa Sall, leader de « Taxwu Sénégal » à son siège. Après des discussions à huis clos, les deux responsables ont fait face à la presse pour inviter l’opposition sénégalaise à un front commun. Ousmane Sonko a indiqué qu’avec les récentes manifestations, le peuple a prouvé qu’il veut le changement. Il est d’avis que l’opposition doit mettre en place rapidement un front qui regroupant tous les partis, indépendamment de leurs ambitions et de toutes les forces vives de la Nation.

A sa suite, l’ancien maire de Dakar, Khalifa Sall a salué l’état d’esprit de Ousmane Sonko qui a décidé de travailler avec toutes les forces vives de la Nation. Selon lui, l’opposition sénégalaise doit s’unir avec la société civile et les activistes pour renforcer la démocratie et l’Etat de droit. Khalifa Sall a confié qu’il ne fallait pas que Ousmane Sonko soit la troisième personnalité de l’opposition à être emprisonnée après Karim Wade et lui-même. Il pense que les personnes décédées lors des émeutes doivent servir à changer le pays. Il a aussi invité les acteurs à rester vigilants pour la satisfaction des points de revendication de l’opposition.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn