Emeutes : des ministres, députés et magistrats ont pris la fuite pendant les manifs

Le Chef de l’Etat Macky Sall était bien seul lors des émeutes pour la libération de Sonko.

Manifs Senegal

« Le Témoin » quotidien nous apprend que des ministres, des députés APR et autres magistrats en compagnie de leurs familles sont allés se réfugier dans les hôtels King Fahd Palace et Radisson. D’autres sont allés dans des résidences secondaires à Saly Portudal (Mbour) pour se mettre à l’abri d’un éventuel chaos. Et pour éviter que leurs rutilantes voitures 4x4 ou 8x8 soient brulées ou saccagées, ces autorités étatiques et responsables de l’APR sont allées les confier à des amis et parents.

Et pourtant, renseigne le journal, ce sont des jusqu’au-boutistes du Palais qui tiraient les ficelles depuis l’éclatement de l’affaire Ousmane Sonko. Ce, avec des discours incendiaires du genre : « Force restera à la loi ! » « Personne ne peut bruler ce pays ! » « La Justice ira jusqu’au bout » « Ces voyous de Pastef seront traqués » etc… Tout cela n’était que des déclarations à caractère populiste.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn