Iles Canaries : arrivée de plus de 1000 migrants africains en 3 jours

Plus de 1 000 migrants originaires de pays subsahariens sont arrivés dans les îles Canaries en Espagne à bord de 18 embarcations au cours des trois derniers jours, a déclaré lundi le service de sauvetage maritime espagnol. Un corps a été retrouvé dans l'une des embarcations.

Migrants secourus en Espagne

L'archipel situé au large du nord-ouest de l'Afrique a connu une augmentation du nombre d'arrivées de migrants ces dernières semaines, de plus en plus de personnes originaires d'Afrique de l'Ouest tentant la dangereuse traversée. Selon les autorités, 7 270 migrants sont arrivés en janvier, soit autant qu'au cours des six premiers mois de l'année 2023.

La plupart des bateaux partent de Mauritanie. Le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen se rendront jeudi dans ce pays d'Afrique de l'Ouest afin d'encourager les autorités à tenter de limiter les départs.

L'Espagne et l'Union européenne ont conclu des accords de coopération avec la Mauritanie et le Sénégal voisin pour tenter de réduire le nombre de migrants arrivant sur les îles. Cependant, certains jeunes insistent pour tenter leur chance, arguant du peu d'opportunités et des troubles politiques qui règnent parfois dans leur pays d'origine.

Le ministère espagnol de l'Intérieur indique qu'un nombre record de 55 618 migrants sont arrivés par bateau - la plupart dans les îles Canaries - l'année dernière, soit presque le double de l'année précédente.

L'organisation espagnole à but non lucratif Caminando Fronteras (Marcher sur les frontières) indique que plus de 6 600 migrants sont morts en tentant de rejoindre l'Espagne par bateau l'année dernière, la plupart d'entre eux sur la route de l'Atlantique. Ce chiffre est plus de deux fois supérieur à celui rapporté par l'organisation pour l'année 2022. Caminando Fronteras indique qu'elle compile ses propres chiffres à partir des familles de migrants et des statistiques de sauvetage.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Ziguinchor : 9 détenus politiques libérés dont 5 mineurs

Ziguinchor : 9 détenus politiques libérés dont 5 mineurs

Prison de Liberté 6: la vice-coordonnatrice de l’ex Pastef a subi un malaise

Prison de Liberté 6: la vice-coordonnatrice de l’ex Pastef a subi un malaise

Affaire de parfums volés : le lutteur Gris 2 déféré

Affaire de parfums volés : le lutteur Gris 2 déféré

Grève générale, villes mortes : Aar Sunu Sénégal paralyse le pays, ce mardi

Grève générale, villes mortes : Aar Sunu Sénégal paralyse le pays, ce mardi

Baidy Amar était interné à cause de sa dépendance à la drogue

Baidy Amar était interné à cause de sa dépendance à la drogue

Une responsable de  PASTEF virée : il aurait reçu 15 millions FCFA du  ministre des Finances

Une responsable de PASTEF virée : il aurait reçu 15 millions FCFA du ministre des Finances

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

ADVERTISEMENT