Burkina Faso - Damiba :" Nous n'avons pas le luxe de perdre du temps en polémiques"

Le président de la transition, Damiba, a reçu Blaise Compaoré ce vendredi au palais de Kosyam. Damiba a profité pour se prononcer sur le tollé qui a suivi le retour de l'ancien Chef de l'État condamné à la prison à la vie dans le dossier Sankara.

Damiba et ses prédecesseurs

Après huit ans hors du pays, Blaise Compaoré a signé son retour sur le sol du Burkina Faso. Son retour a suscité un tollé car l'ancien président a été condamné par la justice à une lourde peine de prison à vie dans l'affaire de l'assassinat de Thomas Sankara. Pour promouvoir la réconciliation nationale, le gouvernement de transition a réuni d'anciens chefs d'État dans le palais de Kosyam.

Le retour en exil de l'ancien chef de l'État a suscité de vives réactions dans le pays.Beaucoup de Burkinabé n'ont pas digéré le retour en toute impunité de Blaise Compaoré qui avait été condamné à perpétuité au mois d'Avril pour son rôle joué dans le dossier Sankara.

Une rencontre désavouée par d'anciens chefs d'État.

Conviés à la rencontre, Roch Marc Christian Kaboré, Michel Kafando et et Yacouba Isaac Zida, ont préféré ne pas répondre à l'invitation de Président de la transition. Kaboré est resté chez lui dans le quartier de la Patte d'Oie devant laquelle plusieurs de ses militants s'étaient mobilisés pour protester contre une éventuelle participation.

Selon le président de la transition le " seul et unique objectif de cette rencontre avec les anciens chefs d'États est la recherche de cohésion sociale au regard de la situation difficile que traverse le pays".

ADVERTISEMENT

L'intérêt supérieur du Burkina Faso semble préoccupé le plus le Président Damiba qui a préféré répondre aux accusations selon lesquelles il travaillait pour le compte de l'ancien chef de l'État Compaoré.

" Beaucoup de communications partisanes ont voulu dénaturer le sens et la portée de cette initiative. L'urgence de le préservation de l'existence de notre patrie commande une synergie d'actions qui nous autorise pas à nous donner le luxe de perdre du temps en polémiques a t-il indiqué à la sortie après la rencontre.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Présidentielle 2024 : Macky Sall donne une date

Présidentielle 2024 : Macky Sall donne une date

Urgent : Macky Sall va faire une importante déclaration

Urgent : Macky Sall va faire une importante déclaration

'Bété Bété', la nouvelle production d'Evenprod fait sensation sur la toile

'Bété Bété', la nouvelle production d'Evenprod fait sensation sur la toile

Crise politique au Sénégal : l'ambassadeur d’Allemagne chez Aminata Touré

Crise politique au Sénégal : l'ambassadeur d’Allemagne chez Aminata Touré

Mbour : un chauffeur arrêté avec 2033 coupures de billets noirs

Mbour : un chauffeur arrêté avec 2033 coupures de billets noirs

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

Transféré à Rebeuss, les lourdes charges contre Me Ngagne D. Touré

Transféré à Rebeuss, les lourdes charges contre Me Ngagne D. Touré

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous” avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

Les USA s'inquiètent d'une guerre entre la RDC et le Rwanda

Les USA s'inquiètent d'une guerre entre la RDC et le Rwanda

ADVERTISEMENT