Burkina Faso: une trentaine de personnes tuées par des hommes en tenue militaire

Une trentaine de personnes ont été massacrées en fin de matinée de ce lundi par des hommes en uniforme militaire dans la commune de Fô à l'Ouest du Burkina Faso et à environ 95 km de Bobo-Dioulasso.

Des soldats burkinabè lors d’un exercice en février 2019 (image d’illustration) © DR - Forces armées burkinabè

Le jour du marché hebdomadaire de Dougounani, les assaillants ont d’abord exécuté une femme avant de s’en prendre à d’autres personnes. Les assaillants ont d'abord exécuté une femme avant de sen prendre à tout le village. Un vendredi noir pour la population , selon un témoin de passage, des hommes habillés en tenue militaire sont arrivés à moto et ont forcé la femme de les suivre. Inquiètes, certaines personnes tentent de s’informer sur les raisons de cette interpellation.

Quelques minutes plus tard, la femme est extraite de la foule par les hommes en uniforme qui l’exécutent sur le champ. Des habitants tentent alors de s’enfuir, certains sont rattrapés et tués à leur tour. Selon nos sources de RFI, parmi les villageois assassinés figurent de jeunes enfants, des femmes enceintes et des vieillards. L’une des victimes, une personnalité bien connue de la communauté, avait 93 ans. Toutes les personnes tuées ont été enterrées dans une fosse commune.

Ce n’est ni la première ni la dernière tragédie que connaît cette commune d’environ 20 000 habitants. En juillet dernier, le village de Kiébani avait été la cible d’une attaque au cours de laquelle quatre volontaires de la patrie (VDP) avaient été tués.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Mercato: le FC Barcelone prend sa décision concernant Mikayil Faye

Mercato: le FC Barcelone prend sa décision concernant Mikayil Faye

Visite à Paris : Diomaye préfère l’ambassade du Sénégal à l'hôtel

Visite à Paris : Diomaye préfère l’ambassade du Sénégal à l'hôtel

Conflits à Gounass : les origines d'une vieille rivalité

Conflits à Gounass : les origines d'une vieille rivalité

Medina Gounass : la Guinée-Bissau ferme partiellement sa frontière avec le Sénégal

Medina Gounass : la Guinée-Bissau ferme partiellement sa frontière avec le Sénégal

Le BRT heurte un Jakartaman

Le BRT heurte un Jakartaman

Port de Dakar : plus de 6 milliards FCFA détournés

Port de Dakar : plus de 6 milliards FCFA détournés

Autoroute à péage : un bus prend feu sur l’axe Mbour - Dakar

Autoroute à péage : un bus prend feu sur l’axe Mbour - Dakar

Mutinerie à la prison du Camp pénal

Mutinerie à la prison du Camp pénal

Médina Gounass : le CUDIS invite les parties en conflit à se ressaisir

Médina Gounass : le CUDIS invite les parties en conflit à se ressaisir

ADVERTISEMENT