Côte d'Ivoire : deux tonnes de cocaïne saisies à Abidjan et San Pedro

Un peu plus de deux tonnes de cocaïne ont été saisies les 15 et 21 avril dans les villes portuaires d'Abidjan et de San Pedro, et neuf personnes ont été interpellées, a annoncé la Direction générale de la police nationale dans un communiqué samedi.

Côte d'Ivoire; deux tonnes de cocaïne saisies à Abidjan et San pedro

« Le vendredi 15 avril 2022, la Police nationale a initié une investigation suivie de perquisition dans un appartement sis dans la commune de Koumassi Sopim (sud d’Abidjan). Cette action policière a permis la découverte de cent quarante-cinq (145) plaquettes de cocaïne estimées à cent soixante-huit (168) kilogrammes, ainsi que la saisie de divers objets et matériels servant au conditionnement de la cocaïne. L’exploitation des indices trouvés sur les lieux a amené la Police nationale à poursuivre ses investigations dans la ville portuaire de San Pedro où mille six cent cinquante (1650) autres plaquettes ont été saisies, soit une tonne et huit cent quatre-vingt-neuf kilogrammes de cocaïne (1,889 tonne de cocaïne)», a indiqué la police.

«En somme, l’enquête s’est soldée par la saisie de deux tonnes et cinquante-sept (2057) kilogrammes de cocaïne et l’interpellation de neuf (9) individus suspects dont deux (2) ont déjà été déférés devant les juridictions compétentes », a ajouté le texte.

Les saisies de drogue sont récurrentes en Côte d’Ivoire. A la mi-mars dernier, les agents de douanes ont mis la main sur plus d’une demi- tonne de cannabis dans un véhicule de transports à Abidjan.

  • Un mois plus tôt, 400 plaquettes de cannabis d'un poids total de 324 kg, ont été saisies à Adiaké.
  • En 2021, les gendarmes avaient mis la main sur une 1,56 tonne de cocaïne en provenance d'Amérique latine.
  • Un an plus tôt, plus de 400 kg de cocaïne avaient été saisis dans les eaux territoriales ivoiriennes, à bord d'un navire marchand, en provenance du Brésil.

Pour combattre la propagation de ces substances illicites en Côte d'Ivoire, le Ministre de l'Intérieur et de la Sécurité invite les populations à dénoncer les consommateurs et détenteurs de ces substances.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

ADVERTISEMENT