Doumbouya envoie à la retraite un général de la police décédé

Le Colonel Doumbouya opère depuis quelques temps une purge dans l’armée et les forces de défense et de sécurité.

Doumbouya-mamady

Mais une situation cocasse fait jaser en Guinée. Le président de la transition a mis à la retraite un général de la police déjà décédé. Il s’agit de l’ancien ministre de l’Intérieur et de la Sécurité du Gouvernement Kouyaté, le contrôleur général de police, Dr Mamadou Beau Kéita. En Guinée, on s’étonne que ce général de police décédé le 18 novembre 2020 à l’hôpital de l’Amitié Sino-guinéen de Kipé, figure parmi les personnes mises à la retraite. Est-ce à dire que malgré son décès il y a presqu’un an, ce policier continuait toujours d’émarger dans les fichiers de la fonction publique ?

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Quiz : quelles célébrités se cachent derrière ces photos ?

Quiz : quelles célébrités se cachent derrière ces photos ?

Assomption : pourquoi le lundi 16 août n'est pas un jour férié

Assomption : pourquoi le lundi 16 août n'est pas un jour férié

Hausse des prix: la taxe sur le sucre temporairement suspendue [document]

Hausse des prix: la taxe sur le sucre temporairement suspendue [document]

Voyages et loisirs

Sacré-Cœur : Voici comment le docteur Falla Paye a tué ses enfants

Sacré-Cœur : Voici comment le docteur Falla Paye a tué ses enfants

Bocar Samba Dièye sort vainqueur de son bras de fer contre la CBAO

Bocar Samba Dièye sort vainqueur de son bras de fer contre la CBAO

Keur Mbaye Fall: Un humanitaire français violait des mineurs défavorisés

Keur Mbaye Fall: Un humanitaire français violait des mineurs défavorisés

Magistrature : Un grand chamboulement en vue

Magistrature : Un grand chamboulement en vue

Dérives audiovisuelles : Jamra porte plainte contre Cirque noir

Dérives audiovisuelles : Jamra porte plainte contre "Cirque noir"