Minusma : Ce message militaire victime du virtuel

« Nous n’allons pas accepter d’être malmenés. Nous n’avons rien contre nos frères maliens, mais ils commencent à nous créer des difficultés ».

Minusma

Ce message d'un soldat sénégalais de la Mission de l'Onu pour le Mali (Minusma) à ses frères d'armes sous sa coupe, auraient pu rester privé. Il a été tenu dans un cadre bien précis, devant les troupes. Le message n’était donc pas destiné au grand public. Voilà, qu’il est devenu viral. Celui qui l'a filmé est certainement un des acteurs présents.

La vidéo amateur devait peut-être servir de souvenir pour des soldats qui s’apprêtent à quitter le Mali sous la contrainte. Elle a été rendue publique. De la sphère privée à celle publique, il y a qu’un petit pas à franchir. Les réseaux sociaux ont fait tomber toutes les barrières. Tout est devenu lié. Tout le monde donne des informations sur tous et sur tout. Sans filtre. Si les journalistes sont obligés de recueillir, traiter avant de diffuser les nouvelles. Ce n’est pas le cas avec les nombreux « sournalistes » qui se précipitent, qui se ruent pour publier avec une vitesse de croisière tout ce qui leur tombe à la main. Ils alimentent ainsi la presse dite classique.

« Les Sénégalais ne manquent pas de caractère et les Maliens ne sont pas plus courageux que nous. Ils peuvent refuser qu’on parte en mission, mais nous n’allons pas accepter d’être leurs jouets », dit le militaire sénégalais en wolof. Des « mots de chambre », qui ne devaient nullement sortir de leur cadre. La (Minusma) regrette donc des propos qui n’auraient dû jamais être entendus.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT