Poussé vers la retraite, le professeur Raoult crache ses vérités

Didier Raoult devrait être envoyé à la retraite dès septembre.

Didier Raoult

Poussé vers la sortie de l'IUH, Didier Raoult est monté au créneau pour dénoncer ceux qui souhaitent l'évincer, tandis qu'il sera forcé de prendre sa retraite en tant que professeur en septembre prochain à cause de son âge.

Le directeur de l'IHU de Marseille Didier Raoult était l'invité de Cnews ce lundi 23 août matin. Didier Raoult monte au créneau. Le 31 août prochain, le microbiologiste quittera son poste de professeur des universités-praticien hospitalier au sein d'Aix-Marseille Université et des Hôpitaux universitaires de Marseille (AP-HM) après de nombreuses années de bons et loyaux services. Loin d'avoir envie de mettre un terme à sa carrière, c'est contraint qu'il devra prendre sa retraite, et ce à cause de son âge, 69 ans, qui est la limite pour une cessation obligatoire d'activité. Toutefois, Didier Raoult ne compte pas complètement rendre sa blouse blanche, puisqu'il compte rester directeur de l'Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection (IHU) de Marseille.

Après avoir fait une demande pour cumuler emploi et retraite, Didier Raoult attend aujourd'hui la réponse, qui devrait tomber "mi-septembre", a-t-il confié à CNews, précisant que "aujourd'hui à Marseille, ils sont en train de faire le ménage [le] concernant et concernant [ses] collaborateurs". "Ce ne sont pas des décisions objectives", a-t-il martelé, précisant que "le DG veut détruire le fondement même de l'IHU". "Je pense que j'ai le soutien du Conseil d'Administration. La politique ne m'intéresse pas. Je suis frappé par le peu de pouvoir de ces gens là", a-t-il ajouté.

Admiré par les uns, décriés par les autres, le professeur espère plus que jamais pouvoir garder un pied dans la médecine, et surtout l'Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection qu'il a fondé en 2011, tandis qu'en coulisses, beaucoup espèrent son départ prochain. "Il y a un besoin de tourner une page et d'organiser l'avenir de l'IHU pour les vingt ans à venir", a ainsi confié François Crémieux, directeur général de l'AP-HM, qui n'est pas vraiment favorable à la demande de cumul emploi-retraite de Didier Raoult. "Il pourrait rester en poste, mais il n'est pas raisonnable que l'IHU soit dirigé par quelqu'un qui n'est plus ni praticien hospitalier ni universitaire", a-t-il souligné.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

'Vol de parrains' : Amsatou Sow Sidibé va poursuivre Papa Djibril Fall

'Vol de parrains' : Amsatou Sow Sidibé va poursuivre Papa Djibril Fall

Pèlerinage à la Mecque : Ryad rejette le vaccin Sinopharm

Pèlerinage à la Mecque : Ryad rejette le vaccin Sinopharm

GP d'Espagne EL2 : Leclerc plus rapide, Mercedes F1 va beaucoup mieux !

GP d'Espagne EL2 : Leclerc plus rapide, Mercedes F1 va beaucoup mieux !

France : Marine Le Pen dénonce la nomination du Ministre Pap Ndiaye

France : Marine Le Pen dénonce la nomination du Ministre Pap Ndiaye

Pour tous les Gana… [Opinion du Contributeur]

Pour tous les Gana… [Opinion du Contributeur]

Tabaski 2022 : 800.000 têtes de bétail attendues dont le tiers à Dakar

Tabaski 2022 : 800.000 têtes de bétail attendues dont le tiers à Dakar

France : Qui est Pap Ndiaye, le nouveau ministre de l’Éducation nationale ?

France : Qui est Pap Ndiaye, le nouveau ministre de l’Éducation nationale ?

France : l'historien Pap Ndiaye nommé ministre de l'Éducation

France : l'historien Pap Ndiaye nommé ministre de l'Éducation

Bruce Willis malade : sa femme donne de ses nouvelles

Bruce Willis malade : sa femme donne de ses nouvelles