A Ngadiaga, le puits de gaz n’est toujours pas éteint. Malheureusement, un nouveau décès a été enregistré, après celui de l’américain Henry Gunning.

En effet, un gendarme s’est noyé dans le réservoir d’eau qui avait été creusé à côté du feu, pour alimenter les opérations d’extinction, a-t-on appris.

Pour rappel, c’est le 19 décembre dernier qu’un puits de gaz a pris feu dans l’usine de Forteza à Ngadiaga. L’ingénieur américain, Michael Gunning, qui tentait d’éteindre les flammes, au départ du feu, s’était grièvement brûlé et est finalement décédé quelques jours plus tard à l'hôpital.

Depuis, les tentatives pour éteindre le feu sont restées vaines. Une équipe de Halliburton a été recrutée pour y parvenir. Mais, pour le moment le puits brûle toujours.