Une victime vient d'être enregistrée suite à l’explosion de gaz à Ngadiaga. Il s’agit de l’ingénieur américain Henry Guenon, qui avait contracté de graves brûlures suite à ce violent incendie qui s’est déclenché, samedi 19 décembre 2020, au niveau de l’un des puits du champ gazier situé dans le village de Ngadiaga, commune de Notto Gouye Diama (Thiès).

L’ingénieur américain, grièvement blessé lors de l’explosion du puits de gaz a finalement succombé à ses blessures. La victime qui s’en était sortie avec ses brûlures tentait de débrancher les fils d’un groupe électrogène pour éviter que le feu ne se propage. Mais ce geste a été vain, puisque les flammes ont réussi à envahir la quasi-totalité du périmètre.

Ce samedi matin, des sources hospitalières que nous avons contactées confirment son décès, à l’hôpital Principal de Dakar où il était interné suite à ses brûlures au 3e degré lors de l’incendie. Une grande perte, selon le maire de la localité Maguèye Ndiaye qui dépeint le défunt comme un grand professionnel qui croyait toujours à ce projet. « Il fait partie des premiers Américains qui sont venus dans ce village. Il maitrisait les installations et connaissait le gaz. Lors de l’incendie, il était le premier à alerter les gens avant de leur demander de quitter les lieux. Alors qu’il avait des brûlures, c’est lui-même qui avait déplacé le véhicule pour amoindrir les dégâts. Juste pour vous dire qu’il était d’un très grand apport pour cette usine qui a perdu un brave homme », témoigne le maire de Ngadiaga.