Ousmane Sonko va bien faire face au juge du 1er cabinet, Samba Sall. L'information est confirmée par ses avocats Mes Ngom et Bamba Cissé.

Les robes noires fustigent par ailleurs, le fait qu'ils n'aient pas été informés de l'exfiltration de leur client qui était introuvable depuis 4h du matin.

«Finalement, nous avons retrouvé Ousmane Sonko mais dénonçons la façon dont il a été apporté au tribunal. Il est encore temps qu'ils reviennent à la raison. Nous prenons à témoin le peuple », informe un avocat du leader de Pastef contacté par ZikFm.