Plus de 5300 étudiants sénégalais ont rejoint la France en 2023

Pour l'année 2023, plus de 5300 étudiants sénégalais ont franchi les frontières pour concrétiser leurs études en France. L'annonce a été faite par l'ambassade de France au Sénégal via un tweet.

Campus France Sénégal

S’exprimant sur l'importance des liens éducatifs entre les deux nations, les autorités diplomatiques françaises estiment que ces chiffres témoignent de l'étroitesse des relations éducatives entre la France et le Sénégal.

Ces chiffres renforcent également la position du Sénégal en tant que leader dans la région Afrique subsaharienne pour les étudiants qui choisissent de poursuivre leurs études en France. À ce jour, plus de 15 000 étudiants sénégalais sont inscrits dans l'enseignement supérieur français, ce qui place le pays parmi les cinq premiers au monde.

L'ambassade de France souligne que cette statistique révèle une augmentation impressionnante de 62% au cours des cinq dernières années, surpassant largement la moyenne de croissance de 40% en Afrique subsaharienne et de 21% à l'échelle mondiale. Ces données réaffirment l'attrait croissant de la France en tant que destination d'études pour les étudiants sénégalais.

  • Revers de la médaille
ADVERTISEMENT

Cette tendance croissante souligne non seulement l'excellence académique des institutions françaises, mais aussi le rôle vital des échanges éducatifs dans le renforcement des relations bilatérales entre la France et le Sénégal. Cependant, elle est étroitement liée à l'exode des cerveaux, souvent qualifié de « fuite des cerveaux ». Cette dernière reste un défi préoccupant pour de nombreuses nations africaines, en particulier dans le secteur de l'enseignement supérieur. Cette problématique complexe a des implications sur le développement, l'innovation et la croissance économique des pays concernés.

L'Afrique, en dépit de ses richesses culturelles et de ses ressources naturelles abondantes, est confrontée à une réalité difficile : la perte de ses esprits les plus brillants vers d'autres horizons, principalement vers les nations développées.

Les étudiants talentueux et les chercheurs, souvent confrontés à des défis tels que le manque d'infrastructures, les ressources limitées et les possibilités de carrière restreintes, cherchent des environnements propices à leur épanouissement intellectuel et professionnel.

La France, par exemple, a émergé comme l'une des destinations les plus prisées pour les étudiants africains. Les statistiques de l'ambassade de France au Sénégal témoignent de cette réalité.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Médias : Diagna Ndiaye réclame 500 millions F CFA à Jeune Afrique

Médias : Diagna Ndiaye réclame 500 millions F CFA à Jeune Afrique

Tabaski : Pour acheter une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère

Tabaski : Pour acheter une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère

Dette fiscale des médias : RSF appelle à la réforme des aides publiques

Dette fiscale des médias : RSF appelle à la réforme des aides publiques

Ligue 1 : Lamine Camara désigné pépite de la saison

Ligue 1 : Lamine Camara désigné "pépite de la saison"

Sucre, riz, huile, pain... : voici les nouveaux prix !

Sucre, riz, huile, pain... : voici les nouveaux prix !

Le nombre de déplacés de force dans le monde atteint le chiffre record

Le nombre de déplacés de force dans le monde atteint le chiffre record

Jeune tué à Modène : deux autres suspects arrêtés !

Jeune tué à Modène : deux autres suspects arrêtés !

Economie : une bonne nouvelle de la Banque mondiale pour  Diomaye

Economie : une bonne nouvelle de la Banque mondiale pour Diomaye

Touba : présumé viol sur une fille de 9 ans, Y. S placé sous mandat de dépôt

Touba : présumé viol sur une fille de 9 ans, Y. S placé sous mandat de dépôt

ADVERTISEMENT