Affaire Karim Wade : Bibo Bourgi gagne contre le Sénégal

L’homme d’affaires Ibrahim Aboukhalil, alias Bibo Bourgi, condamné dans l’affaire Karim Wade, gagne finalement son procès face à l’Etat du Sénégal sommé de lui verser 257 millions d’euros… soit près de 170 milliards FCFA.

Karim Wade

L'Etat du Sénégal qui va verser près de 170 milliards CFA à Bibo Bourgi, co-condamné de Wade-fils en 2013 lors du procès pour enrichissement illicite devant la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI). Une Cour qu’on a enterré jeudi à l’Assemblée nationale et remplacé par le Parquet financier. La CREI a été réactivée en 2013 par Macky Sall pour « traquer des biens mal acquis ».

Condamné à verser 256,8 millions d’euros de dédommagement à l’homme d’affaires Bibo Bourgi, l’État sénégalais vient de voir la justice française confirmer définitivement un arbitrage international décisif. Cette énième péripétie marquerait-t-elle enfin l’épilogue d’un feuilleton judiciaire qui dure depuis plus de dix ans ?

Le 12 octobre 2021, la chambre commerciale internationale de la cour d’appel de Paris, présidée par le magistrat François Ancel, avait rendu un arrêt décisif dans le litige opposant Ibrahim Aboukhalil (alias Bibo Bourgi) à la République du Sénégal dans le cadre de l’affaire Karim Wade.

Donnant gain de cause à cet homme d’affaires franco-sénégalais, d’origine libanaise, la cour d’appel validait ainsi la sentence arbitrale ayant condamné l’État à lui verser 256,8 millions d’euros (environ 168,5 milliards de francs CFA) en guise de dédommagement, sans compter les intérêts.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT