Amnistie : Karim Wade menace de démissionner du PDS

Catégoriquement opposé à une amnistie, Karim Wade, qui a toujours exigé une révision de son procès, brandit la menace de démissionner du PDS, en cas de vote du projet de loi par les députés de son parti.

karim-wade

Depuis que l’annonce d’une loi d’amnistie a été faite par le président de la République en Conseil des ministres, alors que beaucoup s’attendaient à le voir se réjouir de ce ‘’progrès’’, Karim Wade continue de s’emmurer dans le silence. Pour lui, c’est la révision ou rien. Il n’est nullement intéressé par une éventuelle loi d’amnistie. A ceux qui seraient tentés de se demander si ce refus est juste une opération de communication loin d’être sincère, la sortie de la secrétaire chargée de la communication, Nafi Diallo, ce week-end sur Sen TV, ne manquera pas de bousculer les certitudes.

Selon la proche de Karim, c’est avant tout une question d’honneur et de dignité pour son patron. ‘’Je vais vous dire une chose : si on (le PDS) accepte l’amnistie, Karim est prêt à abandonner la politique. L’alternative est donc simple. Soit, on accepte l’amnistie et risquer de le voir abandonner le parti et la politique, parce qu’estimant qu’on l’a humilié, soit on continue la lutte jusqu’à ce que son honneur soit complètement lavé. C’est de ça qu’il s’agit et c’est tout le sens de notre combat’’, soutient sur un ton ferme la voix du PDS.

A la journaliste qui lui demande si c’est une position personnelle ou bien celle de l’intéressé lui-même, la réponse de la responsable libérale est sans équivoque. ‘’La Nafi qui parlait avant en son nom ce n’est pas la Nafi qui parle en tant que chargée de la communication du PDS. S’il y a un seul membre du PDS qui vote pour l’amnistie, walahi il ne viendra plus. Il va laisser la politique, il va laisser le PDS. C’est une question d’honneur et de dignité pour lui. Et moi, Karim m’a dit : ‘Moi, j’ai instruit mes trois filles que même quand je ne serai plus de ce monde, même si c’est dans 20 ans, qu’elles doivent continuer le combat pour laver mon honneur. L’image de la famille Wade a été ternie en passant par moi, alors que je n’ai rien fait. Personne n’a montré que j’ai détourné un seul franc. Je l’ai prouvé devant toutes les juridictions du monde. Il faut qu’on m’enlève ce verdict des annales de l’histoire de notre pays.’’

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Médias : Diagna Ndiaye réclame 500 millions F CFA à Jeune Afrique

Médias : Diagna Ndiaye réclame 500 millions F CFA à Jeune Afrique

Tabaski : Pour acheter une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère

Tabaski : Pour acheter une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère

Dette fiscale des médias : RSF appelle à la réforme des aides publiques

Dette fiscale des médias : RSF appelle à la réforme des aides publiques

Ligue 1 : Lamine Camara désigné pépite de la saison

Ligue 1 : Lamine Camara désigné "pépite de la saison"

Sucre, riz, huile, pain... : voici les nouveaux prix !

Sucre, riz, huile, pain... : voici les nouveaux prix !

Le nombre de déplacés de force dans le monde atteint le chiffre record

Le nombre de déplacés de force dans le monde atteint le chiffre record

Jeune tué à Modène : deux autres suspects arrêtés !

Jeune tué à Modène : deux autres suspects arrêtés !

Economie : une bonne nouvelle de la Banque mondiale pour  Diomaye

Economie : une bonne nouvelle de la Banque mondiale pour Diomaye

Touba : présumé viol sur une fille de 9 ans, Y. S placé sous mandat de dépôt

Touba : présumé viol sur une fille de 9 ans, Y. S placé sous mandat de dépôt

ADVERTISEMENT