Antoine Diome : 'pourquoi nous avons bloqué Ousmane Sonko chez lui'

Le ministre de l'Intérieur Antoine Diome a justifié les "restrictions" imposées à Ousmane Sonko.

Antoine-Felix-Diome

Le leader de Pastef vit "séquestré" chez lui en compagnie de sa famille, depuis son arrestation à Koungheul (environ 340 km de la capitale) le 28 mai 2023 et son transfert à Dakar à bord d’un véhicule de la gendarmerie nationale (GIGN). Toutes les voies menant à son domicile de la Cité Keur Gorgui sont l’objet d’un gigantesque blocus des forces de police lourdement équipées et intransigeantes dans l’application des consignes de "la hiérarchie".*

Il est devenu inaccessible à ses parents, proches et aux responsables de son parti. Pour justifier ce blocus, le Pouvoir parle de ‘’maintien et sauvegarde de l’ordre public’’. Selon le chargé de de communication de Pastef, El Malick Ndiaye, le chef de protocole de Ousmane Sonko, qui faisait les courses de la famille et assurait leurs ravitaillements a été interdit d'accès ce jeudi 15 juin 2023 au domicile de Ousmane Sonko à la Cité Keur Gorgui.

La raison ? Le ministre de l'Intérieur Antoine Diome a justifié les "restrictions" imposées à M. Sonko par les appels lancés par ce dernier à la "résistance". "Quelqu'un qui se lève pour dire qu'il va faire une caravane (un cortège), qu'il va faire des rassemblements sans déclaration (préalable)... on constate des décès, est-ce qu'on va le laisser faire le tour du Sénégal, faire des rassemblements et compter les morts derrière ? On ne peut pas", a-t-il dit. Il a indiqué que ces "restrictions" pouvaient être "progressives" et que les barrages autour de chez M. Sonko pouvaient être levés quand les autorités le jugeraient bon.

A signaler que les avocats de Ousmane Sonko ont déposé un "référé liberté" devant la Cour suprême pour lever le blocus autour du domicile de leur client à la Cité Keur Gorgui depuis deux semaines.

Ce n’est pas tout. La défense de Sonko souhaite la restitution des effets personnels de ce dernier saisis lors de son interpellation suivie de son transport à son domicile. Il s'agit du véhicule Toyota, de ses téléphones, d'un revolver, d'un permis de port d'arme, d'un Mac book pro et de la somme de deux millions FCFA.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

Guinée: Appel au boycott du concert de Wally Seck

Guinée: Appel au boycott du concert de Wally Seck

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

Match amical : le Sénégal démarche le Gabon

Match amical : le Sénégal démarche le Gabon

Macky ne fixe pas de date pour la Présidentielle : le FC25 saisit le C.C

Macky ne fixe pas de date pour la Présidentielle : le FC25 saisit le C.C

Macky Sall a quitté Dakar pour Abuja

Macky Sall a quitté Dakar pour Abuja

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

ADVERTISEMENT