Emprisonnement de Sonko : déjà deux morts à Ziguinchor

Des manifestations violentes ont éclaté à Ziguinchor à la suite de l’emprisonnement de Ousmane Sonko par la justice sénégalaise. Deux personnes ont tragiquement perdu la vie au cours des affrontements.

Manifestation à Ziguinchor, le 16 mai 2023, en faveur de l’opposant Ousmane Sonko MUHAMADOU BITTAYE - AFP

Ce lundi 31 juillet 2023, le ministre de l'Intérieur, Antoine Félixe Diome, a annoncé la dissolution, par décret, du parti politique Pastef. La mise sous mandat de dépôt du Maire de Ziguinchor a été également actée.

Il s’en est suivi de violentes manifestations dans plusieurs endroits à Dakar et à Ziguinchor.

Seneweb nous apprend que deux protestataires ont y ont laissé la vie. L'une des victimes a été identifiée comme étant Moustapha Badji, un homme de trente ans, marié et père de deux enfants. Il aurait été touché par une balle lors des troubles.

Une autre personne, dont l'identité reste inconnue à ce stade, a également succombé à ses blessures. Il a été atteint par une balle provenant d'une arme à feu et a malheureusement perdu la vie pendant son évacuation, d'après la même source.

La situation reste tendue. Nous tiendrons nos lecteurs informés de tout développement ultérieur.

ADVERTISEMENT

Pour rappel, le parti politique de Ousmane Sonko a été dissous ce lundi par un décret signé par le ministre de l'Intérieur Félix Antoine Abdoulaye Diome.

« Le parti politique PASTEF, à travers ses dirigeants et ses instances, a fréquemment appelé ses partisans à des mouvements insurrectionnels, ce qui a entrainé de lourdes conséquences, incluant de nombreuses pertes en vies humaines, de nombreux blessés, ainsi que des actes de saccage et de pillage de biens publics et privés. Les dernières en date sont les graves troubles à l'ordre public enregistrés au cours de la première semaine du mois de juin 2023, après ceux du mois de mars 2021 », peut-on lire dans le document officiel.

Par ailleurs, Ousmane Sonko avait été arrêté le vendredi 28 juillet 2023 à son domicile après une altercation avec une agente des Renseignements généraux. Il a été placé sous mandat de dépôt aujourd’hui après son audition au Tribunal de Dakar.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT