Le 17 novembre, les enjeux…

De quoi le 17 novembre est-il de nom ? Ce jour-là le sort d’Ousmane Sonko candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle sera sans doute connu. Deux affaires à grands enjeux : l’annulation de la décision de sa radiation des listes électorales et celle de la dissolution de son parti suite à un arrêté du ministère de l’Intérieur.

Ousmane Sonko

Tout se jouera devant la Haute Cour de justice de la communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Cela, après le verdict du juge Sabassy Faye de Ziguinchor favorable au maire de cette ville. A Abuja donc, ce vendredi une décision favorable au camp de Sonko représenterait plus une autre victoire symbolique qu’autre chose. Car, en réalité, il est peu probable que l’Etat se plie à une sentence d’une justice supranationale au moment il fait de la résistance face à un verdict venant de sa propre institution judiciaire.

Le pouvoir qui a opté pour une volonté d’éliminer vaille que vaille le principal opposant de la course à la présidentielle, ne s’entoure plus de précautions d’usage. Il y va sabre au clair. D’ailleurs, Macky Sall n’a jamais donné de l’importance à la justice communautaire ou internationale. L’affaire Karim Wade et celle Khalifa Sall en sont des exemples parfaits.

Sonko et ses partisans ainsi que de nombreux Sénégalais en sont convaincus mais cette mobilisation autour d’une date dite symbolique, est une stratégie pour mieux mettre le pouvoir devant ses propres turpitudes et montrer au monde qu’au Sénégal, les lois sont violées par ceux qui devaient veiller à leur protection. « Le 17 novembre 2023 sera une date historique pour la démocratie sénégalaise et sonnera le réveil du phœnix ». Déclaration du Secrétaire National à la Communication de PASTEF Les Patriotes, El Malick Ndiaye. Le ton est donné. Ça va donner quoi ?

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Conseil des ministres : Macky a menacé de dissoudre le Conseil constitutionnel si...

Conseil des ministres : Macky a menacé de dissoudre le Conseil constitutionnel si...

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Les nominations du conseil des ministres

Les nominations du conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Ziguinchor : des operateurs réclament 2 milliards de francs CFA à la Sonacos

Ziguinchor : des operateurs réclament 2 milliards de francs CFA à la Sonacos

Nouvelle vague de libérations de détenus : Bentaleb Sow et Cie libres

Nouvelle vague de libérations de détenus : Bentaleb Sow et Cie libres

L'influenceuse Awa Baldé, victime de cambriolage

L'influenceuse Awa Baldé, victime de cambriolage

Décès par overdose de Baidy Amar : ses amis déférés

Décès par overdose de Baidy Amar : ses amis déférés

ADVERTISEMENT