Législatives : Ce que Macky a confié à ses ministres

Le Conseil des ministres d’hier mercredi 3 juillet a été très expéditif. Il a duré moins deux tours d’horloge.

Macky-Sall-en-Conseil-des-Ministres

Au lendemain des législatives, la poussière des élections retombe, le paysage politique se précise. à A Yewwi, on savoure sous cape et c’est l’incertitude à Benno. La preuve, le président de la République, Macky Sall a tenu hier un conseil des ministres très lapidaire qui n’a quasiment pas fait deux heures.

Pourquoi le chef de l’Etat aurait expédié cette rencontre ? Majorité absolue, relative, cohabitation, tous les scénarii sont possibles. Et c’est la première fois que des législatives pourraient aboutir sur un gouvernement de cohabitation.

Il appert que le chef de l’Etat n’est pas content des résultats issus des élections législatives à l’issue de laquelle Benno a connu une dégringolade sans précédent. Hier, Macky Sall a tenu un conseil des ministres très lapidaire.

Le chef de l’Etat les a remerciés pour le travail accompli avant de leur demander de gérer les affaires courantes et de préparer les dossiers de passation.

Le Président Macky Sall a félicité les ministres qui ont gagné avant de remercier et encourager les perdants. La mine sérieuse, il a été très avare en paroles. A

près avoir remercié les membres de son gouvernement pour le travail abattu, il leur a fait savoir que c’est le dernier conseil des ministres. Les résultats et tendances des législatives n’ont presque pas été commentés.

Pas de dissolution du gouvernement !

Des indiscrétions ont fait d’un remaniement ministériel. Mais le ministre de l'Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam a démenti l’information sur le plateau d’Itv. Selon lui, il n’y a pas de décret de dissolution pour le moment.

«Le Président a félicité les ministres qui ont gagné, a remercié et encouragé les perdants. Il a demandé aux ministres de préparer les dossiers et de gérer les affaires courantes. Pour le moment aucun décret de dissolution n'a été pris », a-t-il précisé.

A signaler que le nouveau gouvernement ne pourrait être connu et mis en place qu’après l’installation de l’assemblée nationale. Macky Sall ne peut pas faire de remaniement en ce moment tant que les résultats définitifs qui doivent être publiés par les tribunaux ne sont pas proclamés.

Par ailleurs, il faut signaler que la nouvelle Assemblée nationale issue des dernières législatives ne va prendre fonction que dans la première quinzaine du mois d’octobre. D’ici là ce sont les députés de la législature sortante qui poursuivent leur mission.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pourquoi il est dangereux d'utiliser de l'eau de javel dans la maison

Pourquoi il est dangereux d'utiliser de l'eau de javel dans la maison

Élections des membres du HCCT: l'inter coalition Yewwi- Wallu ne participera pas

Élections des membres du HCCT: l'inter coalition Yewwi- Wallu ne participera pas

Rufisque : 100 migrants portés disparus

Rufisque : 100 migrants portés disparus

Maroc: le film de l'accident de Wally Seck raconté par son manager

Maroc: le film de l'accident de Wally Seck raconté par son manager

Justice: vers une composition incomplète du conseil constitutionnel !

Justice: vers une composition incomplète du conseil constitutionnel !

WhatsApp annonce une très bonne nouvelle !

WhatsApp annonce une très bonne nouvelle !

La Guinée de mal en pis [Opinion du Contributeur]

La Guinée de mal en pis [Opinion du Contributeur]

Mondial 2022: la date du match d'ouverture repoussée

Mondial 2022: la date du match d'ouverture repoussée

Harcelé par Kanye West, Pete Davidson prend une décision radicale

Harcelé par Kanye West, Pete Davidson prend une décision radicale