L'enjeu : Nathalie, Sonko, Macky, la France… [Opinion du Contributeur]

Nathalie Yamb à Dakar. L'activiste qui séjourne chez nous est connue pour ses positions tranchées contre la Françafrique, la France et ses soutiens africains qu'elle qualifie de larbins.

Natahalie Yamb et Guy Marius Sagna ont rendu visite au journaliste Pape Alé Niang après sa libération

Macky Sall et Alassane Ouattara sont ses principales cibles. D'ailleurs, elle a été déclarée persona non grata en Côte d'Ivoire à cause de ce que les autorités de ce pays qualifient de positions irrévérencieuses et irrespectueuses. On pourrait y voir une continuation d'une tradition de téranga, d'esprit de dépassement, de perpétuation d'une compréhension bien sénégalaise.

Mais ce séjour est intervenu quelque jours après un entretien inattendu de l’opposant Ousmane Sonko accordé à des médias publics français sous la coupe du ministère des Affaires étrangères de la France, le fameux Quai d’Orsay. Le leader de Pastef est l'un des opposants sénégalais les plus virulents contre la France. S’il s'entretient avec France 24 et Radio France International (Rfi), c’est donc sous la bénédiction de la France même si on peut supposer qu’une telle initiative peut être purement professionnelle pour des journalistes à la recherche d’informations.

Si Nathalie Yamb l'une des activistes les plus virulentes contre la France au point d'être interdite de séjour dans ce pays, est au Sénégal après un passage en Guinée Bissau, c’est certainement avec l’aval du président sénégalais. Une façon de montrer à « l’amie France » que le Sénégal ne suit pas ses pas et qu'il préserve ses intérêts. Sall laisse ainsi Nathalie se promener dans les rues de Dakar ce qu’elle ne peut plus faire à Paris.

Sonko lui a trouvé le moyen de dire à la France que « je ne suis celui qu'on vous présente. Je ne suis ni pro-Russe ni anti-Français. » La diplomatie, c'est aussi des symboles si éloquents.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

ADVERTISEMENT