L'étau se desserre autour de Hannibal Djim

Hannibal Djim a été autorisé à recevoir les visites de membres de sa famille et de son avocat.

Hannibal Jim Pastef

Une bonne nouvelle pour le détenu Hannibal Djim. Il peut enfin recevoir la visite de membres de son avocat et sa famille qui s’inquiétaient pour sa vie, après 17 jours de grève de la faim et une admission aux urgences de l’hôpital principal de Dakar.

« Ce matin (NDLR : hier) de 15 août, le FRAPP a été informé Mohamed Samba Djim dit Hannibal - 190 jours d'emprisonnement arbitraire, 17 jours de grève de la faim et 5 jours au service de réanimation de l'hôpital Principal de Dakar peut recevoir dorénavant des visites de sa famille et de son avocat. Une bataille de gagnée ! », s’exclament Guy Marius Sagna et Cie

Le Frapp souligne: « La lutte continue car les Pape Abdoulaye Touré, Fadilou Keïta, Nit Dof, Diop Taïf, Ousmane Sarr et compagnie sont en grève de la faim et sont interdits de visite. Le FRAPP dénonce le directeur de la prison de Rebeuss dont le zèle est une double peine contre les détenus politiques ».

Guy Marius Sagna et ses camarades annoncent également qu’ils vont mener une campagne contre le directeur de la prison de Rebeuss.

A signaler que Hannibal Djim détenu à la prison de Rebeuss depuis 6 mois, avait piqué une crise. Il a été évacué à l'hôpital Principal de Dakar.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT