Ousmane Sonko : 'demain j'irai répondre tranquillement'

Le leader du parti Pastef, Ousmane Sonko, a promis lors de son point de presse, qu'il irait répondre au doyen des juges demain.

Ousmane Sonko, leader du Pastef

L'affaire Adji Sarr ressurgit encore. Ce jeudi, le chef de l'opposition sera entendu pour la première fois dans le fond dans le cadre du dossier Adji Sarr. Ousmane Sonko a tenu un point de presse dans son domicile pour informer l'opinion sur le dossier ses tenants et sur l'actualité politique nationale et internationale.

"Demain, j'irai répondre tranquillement" a promis le maire de la ville de Ziguinchor. "Je demande solennellement à mes militants de vaquer à vos occupations" demande le patron des patriotes. Selon lui ce dossier est un complot et que personne ne peut l'inquiéter dans ce dossier cousu de fil blanc.Selon le patron des pastef " Macky Sall compte sur les forces l'ordre dans cette affaire".

"Je ne suis pas comme Macky Sall qui se prend pour un arabe aujourd'hui " a tonné l'ancien membre de l'Assemblée nationale. Pour lui, l'urgence c'est de parler du coût de la vie, des scandales financiers des membres de l'actuel régime. " Il ne faut pas tomber dans le piège de Macky Sall " a t-il dit lors du point de presse.

" Restez vigilants et concentrés"

Les sénégalais avaient cesser d'avoir espoir rappelle le leader du pastef qui demande à ses souteneurs d'être patients pour contrer la stratégie du pouvoir d'en face. Partout dans le monde, les gens posent des actes géostratégiques mais ici les gens sont friands de faits divers qui rappelle t-il sont créés par le pouvoir. " Ils créent des contre-feux pour vous détourner de l'essentiel " a conclu Ousmane Sonko. "Je viens du monde rural, ils n'ont pas d'engrais ni de semences, ces gens souffrent dans la dignité" a déclaré le leader des patriotes.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

ADVERTISEMENT